Samedi 20 Janvier 2018, 10:00 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
L’équipementier allemand, Bosch, cède sa division Starter Motors & Generators à Zhenghou Coal Mining Machinery (ZMJ). Avec cette reprise, le géant chinois montre ses velléités de devenir un acteur mondial du secteur automobile.
Bosch : la division démarreurs et alternateurs passe sous pavillon chinois

Ulrich Kirschner, P-dg de Seg Automotive.

Depuis ce début d’année, ZMJ est devenu propriétaire de la division démarreurs et alternateurs de Bosch. À cet effet, une nouvelle société indépendante voit le jour et opérera sous le nom de Seg Automotive. Le groupe, dont l’activité initiale repose sur la production de machines minières, a fait du secteur automobile son deuxième pilier, notamment depuis le rachat de l’équipementier chinois Asimco. L’acquisition de Seg s’inscrit donc dans la suite logique de sa stratégie d’expansion internationale.

L’équipementier est présent sur les principaux marchés mondiaux avec 16 sites et 8000 employés. ZMJ a fait le choix stratégique de maintenir l’équipe directionnelle qui continuera d’assurer la croissance et la rentabilité de l’entreprise.

ZMJ mise sur la mobilité électrique

En s’appropriant en partie l’expertise de Bosch, ZMJ embrasse un siècle d’innovations en matière de démarreurs, d’alternateurs, de technologie Stop & Start et d’hybridation 48 volts. Seg Automotive mise pour son développement sur la mobilité électrique et œuvre notamment en faveur de la transformation du moteur à combustion. Ulrich Kirschner, P-dg de Seg Automotive, explique la stratégie d'entreprise : "Avec notre gamme de produits, nous aidons efficacement les constructeurs automobiles dans le monde entier à réduire les émissions de CO2, quelle que soit la technologie d'entraînement. ZMJ et sa nouvelle filiale Seg Automotive ont un grand potentiel d'innovation et de croissance sur ce marché".

Notons que c’est la conjoncture économique actuelle qui a poussé Bosch à céder cette partie de son activité. En effet, l’importance des coûts de production et le contexte fortement concurrentiel ont incité l’équipementier allemand à revoir ses priorités et céder sa division démarreurs et alternateurs à un acquéreur.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
Turbo's Hoët et Honeywell Garrett officialisent leur séparation

Turbo's Hoët et Honeywell Garrett officialisent leur séparation Turbo's Hoët ne fait plus partie des revendeurs officiels d’Honeywell Garrett dans l’Hexagone. Le distributeur et l’équipementier ont préféré mettre fin à leur partenariat en raison d’un

lire la suite [...]
Inquiétude dans les rangs de l'usine Bosch de Rodez

Inquiétude dans les rangs de l'usine Bosch de Rodez Alors que 300 à 800 emplois sont menacés à court terme, l'intersyndicale de l'usine aveyronnaise de Bosch en appelle à l'Etat face à ce potentiel "désastre économique".

lire la suite [...]
Allopneus s'associe à Top Garage Classic

Allopneus s'associe à Top Garage Classic Après avoir développé une offre dédiée aux véhicules anciens, le spécialiste du pneumatique sur internet dispose à présent d'un réseau de montage grâce au soutien de l'enseigne Top Garage.

lire la suite [...]
PAP : Alain Gouhier passe la main

PAP : Alain Gouhier passe la main En poste depuis 13 ans, le patron de la plateforme parisienne, Alain Gouhier, a pris sa retraite en fin d'année dernière. Il a été remplacé par Pierre-Emmanuel Ménage.

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page