Votre compte
Vendredi 22 Juin 2018, 09:04 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Les célébrations de son 70e anniversaire constituait une belle occasion de revenir sur la problématique du campus du Garac. Si son président, Raymond Vié, n'entend pas déménager, des solutions de développement doivent être rapidement envisagées pour soutenir la croissance de l'établissement.
Le Garac, à l'étroit sur son campus

Depuis sa création en 1948, le Garac est implanté à Argenteuil, Boulevard Gallieni, sur un campus de 2,4 hectares.

 

Implanté depuis sa création en 1948 à Argenteuil (95), Boulevard Gallieni, le Garac est aujourd'hui confronté à une problématique de taille : celle de l'espace ! 70 ans après avoir ouvert ses portes, son campus de 2,4 hectares est devenu trop étroit pour absorber sa croissance (1270 jeunes en formation) et ses velléités de diversification.

Le transfert en septembre prochain des formations d'ingénieur sur le nouveau Campus des Services de l'Automobile et de la Mobilité de Guyancourt (78) n'y changera rien. "Pour progresser, continuer à accueillir de nouveaux élèves et réussir à le faire de bonnes conditions, il nous faut résoudre cette problématique, confirme Raymond Vié, président du Garac. Nous pourrons monter jusqu'à 1300-1350 élèves, au-delà la situation sera difficile".

Des discussions sont en cours

Conscient du problème, celui-ci n'en reste pas moins catégorique sur sa résolution. "Pas question de quitter Argenteuil, ni même de quitter notre campus historique ! Le Garac a été créé en 1948 à la demande des professionnels du secteur et son implantation, à Argenteuil, ne doit rien au hasard. Cette ville est l'un des berceaux de la marque Lorraine-Dietrich et a été marquée pendant très longtemps par l'industrie auto et aéronautique".

Des discussions sont actuellement menées avec la municipalité argenteuillaise pour tenter de trouver un point de chute supplémentaire dans la ville. Une démarche qui devrait aboutir à moyen terme, Raymond Vié indiquant avoir reçu le soutien du Conseil Général du Val d'Oise, de la Région Ile-de-France et même de l'Education Nationale.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
Flauraud va moderniser son outil logistique

Flauraud va moderniser son outil logistique Environ 3 millions d’euros : c’est la somme que va investir le groupe Flauraud pour automatiser sa plateforme nationale de Clermont-Ferrand. Un projet ambitieux qui doit permettre à l’opérateur,

lire la suite [...]
Est Entrepôt tient enfin sa nouvelle plateforme !

Est Entrepôt tient enfin sa nouvelle plateforme ! Espéré, retardé puis annulé courant 2016, le déménagement de la société Est Entrepôt s'est finalement concrétisé ce mois-ci avec son arrivée dans un site localisé en périphérie de Nancy.

lire la suite [...]
ID Rechange se réorganise dans le Nord

ID Rechange se réorganise dans le Nord Le groupement indépendant ID Rechange a ouvert une nouvelle plateforme de distribution dans le Pas-de-Calais qui viendra compenser le départ prochain de l'adhérent Nord Equip'Auto.

lire la suite [...]
Avec Autolux, Autodistribution se dote d’une marque de peinture alternative

Avec Autolux, Autodistribution se dote d’une marque de peinture alternative Le groupe Autodistribution renforce son arsenal sur le marché de la peinture avec Autolux, une nouvelle marque dépositionnée, conçue spécifiquement pour les ateliers avec une activité carrosserie

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page