Votre compte
Lundi 10 Décembre 2018, 14:37 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Créé en co-entreprise avec Alliance Automotive, le groupe Alliance Auto Industrie, implanté dans le Sud-Ouest, s’apprête à retrouver son autonomie. Vincent Olives va reprendre la totalité du capital à partir du 1er janvier 2019.
Alliance Auto Industrie s’émancipe

Vincent Olives va acquérir la totalité du capital d'Alliance Auto Industrie.

 

Alliance Auto Industrie va retrouver son indépendance. Dès le 1er janvier prochain, Vincent Olives, co-fondateur du groupe, rachètera les parts détenues par Alliance Automotive Group (AAG) au sein de leur joint-venture. Une opération prévue de longue par les deux actionnaires qui, dès leur rapprochement il y a 8 ans, avaient convenu que le groupement sortirait à terme du capital de la co-entreprise. 

"Alliance Auto Industrie a été créé fin 2010 en joint-venture à partir de ma société, Auto Industrie, et d’AAF de Jean-Jacques Laffont. Une fois la nouvelle société structurée, il avait été convenu que je puisse reprendre les parts de AAF. J’avais déjà récupéré 66 % des parts en 2015, fin 2018 étant la dernière étape", rappelle Vincent Olives.

Alliance Auto Industrie reste chez Groupauto

Aujourd’hui pleinement indépendant, Alliance Auto Industrie aspire à écrire un nouveau chapitre de son histoire et poursuivre son développement. Le groupe, qui réalisait 15 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2010, a franchi le cap des 45 millions grâce à ses 27 points de vente (205 salariés), répartis dans le Grand Sud-Ouest. "Mon objectif de structurer l’activité commerciale pour optimiser notre efficacité", ajoute le dirigeant. Ce dernier n’exclut pas non plus de mener à bien des opérations de croissance externe, "dans un rayon d’action cohérent et conforme à la logique de service du groupe".

Fidèle le groupe Alliance Automotive, Vincent Olives entend rester fidèle aux couleurs Groupauto, balayant ainsi les rumeurs qui annonçaient un possible départ d’Alliance Auto Industrie du groupement. "Déjà en joint-venture, nous étions considérés comme un adhérent à 100 % de Groupauto et nous comptons le rester aujourd’hui", conclut-il.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
2018, année faste pour VSF

2018, année faste pour VSF VSF finit l’année sur les chapeaux de roues. Fort d'un chiffre d’affaires en progression, le distributeur de vitrages s’est attaché à renforcer les liens avec ses clients et partenaires lors de son premier

lire la suite [...]
Les Gilets jaunes perturbent l’activité des garages

Les Gilets jaunes perturbent l’activité des garages Alors que la colère sociale ne semble pas s'apaiser dans les rangs des Gilets jaunes, les professionnels de la réparation enregistrent les premières conséquences de leurs blocages. Selon une enquête

lire la suite [...]
Contrôle technique : le Gouvernement annonce un moratoire de six mois

Contrôle technique : le Gouvernement annonce un moratoire de six mois Le Premier ministre a annoncé, mardi 4 décembre 2018, la suspension des nouvelles modalités du contrôle technique prévues au 1er janvier 2019. Celles-ci visaient le renforcement du contrôle pollution

lire la suite [...]
EXCLUSIF : Renovatio donne naissance à Pro Classic

EXCLUSIF : Renovatio donne naissance à Pro Classic Quelques semaines après le lancement de Bakelit, Renovatio accélère son développement avec le lancement d’un groupement dédié aux distributeurs de pièces pour véhicules de collection, baptisé

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page