Votre compte
Lundi 10 Décembre 2018, 14:36 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Lundi 19 novembre 2018, le ministère de l’Économie et des Finances a publié au Journal Officiel l’arrêté qui prévoit une légère augmentation des tarifs de dépannage des véhicules légers sur autoroutes et routes express. Soutenue par le FNA, cette hausse est le résultat d'une longue concertation.
La revalorisation des tarifs de dépannage officialisée

La revalorisation des tarifs des prestations de dépannage n'est pas suffisante selon la FNA.

L’arrêté est tombé. Le 19 novembre dernier, le ministère de l’Économie et des Finances a publié au Journal officiel l’arrêté sur la revalorisation des tarifs de dépannage des véhicules légers sur autoroutes et routes express. Celui-ci prévoit une légère augmentation du prix forfaitaire simple ou majoré qui passe de de 123,90 à 126,93 €, soit 2,45 % d’augmentation.

La mesure est le fruit de longues négociations du Fédération nationale de l’automobile (FNA) avec le ministère de l’Économie et des Finances qui obtient finalement une hausse des tarifs un peu plus importante que prévu en raison de la parution tardive au JO et de l’augmentation du tarif du gazole prévue en janvier 2019.

Tardive et a minima pour la FNA

Toutefois, la FNA, qui estime qu’il s’agit d’une revalorisation des tarifs "tardive et a minima", ne souhaite pas en rester là. En effet, celle-ci plaide pour une véritable remise à plat de ces tarifs à l’occasion des prochaines négociations tarifaires, début 2019, afin de tenir compte des charges réelles supportées par les entreprises du dépannage remorquage.

Parmi ces frais, la FNA cite notamment l’évolution de l’inflation, du prix de la main d’œuvre, des carburants, du matériel roulant ou encore de nouvelles contraintes financières telles que les formations, les certifications des entreprises et la géolocalisation. Par ailleurs, le syndicat souhaite que la qualité et les conditions d’intervention des professionnels agissant de jour comme de nuit pour rétablir l’usager dans sa mobilité ou assurer son transfert, avec l’aide des secours, soient reconnues et revalorisées. Affaire à suivre.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
2018, année faste pour VSF

2018, année faste pour VSF VSF finit l’année sur les chapeaux de roues. Fort d'un chiffre d’affaires en progression, le distributeur de vitrages s’est attaché à renforcer les liens avec ses clients et partenaires lors de son premier

lire la suite [...]
Les Gilets jaunes perturbent l’activité des garages

Les Gilets jaunes perturbent l’activité des garages Alors que la colère sociale ne semble pas s'apaiser dans les rangs des Gilets jaunes, les professionnels de la réparation enregistrent les premières conséquences de leurs blocages. Selon une enquête

lire la suite [...]
Contrôle technique : le Gouvernement annonce un moratoire de six mois

Contrôle technique : le Gouvernement annonce un moratoire de six mois Le Premier ministre a annoncé, mardi 4 décembre 2018, la suspension des nouvelles modalités du contrôle technique prévues au 1er janvier 2019. Celles-ci visaient le renforcement du contrôle pollution

lire la suite [...]
EXCLUSIF : Renovatio donne naissance à Pro Classic

EXCLUSIF : Renovatio donne naissance à Pro Classic Quelques semaines après le lancement de Bakelit, Renovatio accélère son développement avec le lancement d’un groupement dédié aux distributeurs de pièces pour véhicules de collection, baptisé

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page