Votre compte
Vendredi 22 Février 2019, 07:45 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Alors qu'elle accompagne l'exportateur de pièces détachées partout dans le monde depuis plus de 40 ans, la marque AF était jusqu'ici absente de l'Hexagone. Une anomalie corrigée avec la commercialisation de cinq gammes de produits disponibles dans les plateformes GPI.
Automotor déploie sa marque AF en France

Automotor France a augmenté l'espace de stockage de son outil logistique pour accompagner le lancement de sa marque AF.

 

Présente sur 52 marchés différents, dont l'Allemagne, l'Espagne, la Suède et bon nombre de pays émergents, la marque de distributeur (MDD) AF n'était jusqu'ici pas disponible en France. Un comble alors que celle-ci accompagne Automotor France à l'international depuis plus de 40 ans. Mais 2019 vient corriger cette anomalie. Le spécialiste de l'export de pièces détachées s'est ainsi associé au Groupement des plateformes indépendantes (GPI, dix sites sur tout le territoire) pour en assurer la distribution.

Plus de 4500 références

Gage au réseau de plateformes d'assurer au distributeur, en local, une disponibilité en H+4. De son côté, Automotor a agrandi sa plateforme logistique de Rosny-sur-Seine (capacité de stockage accrue de 35 %) pour être en mesure de réapprovisionner une à deux fois par jour les GPI.

Pour son lancement en France, la gamme AF comprend 846 références en amortisseur, 2500 en câble (une famille stratégique à l'export), 500 en thermostat, 625 en freinage (disques et plaquettes) ainsi que 205 en vanne EGR. Un portefeuille couvrant 90 % du parc européen qui sera complété dans un second temps par cinq autres familles de produits. "A terme, il nous faudra proposer à la fois des pièces d'entretien, qui représentent 80 % de l'activité d'un distributeur, et des pièces techniques, dont la croissance est très forte dans les pays émergents", précise Olivier Van Ruymbeke, président d'Automotor France.

Environ 20 % moins cher que l'équipementier

Côté prix, si la société n'entend pas casser le marché, AF se veut "bien positionnée" en étant vendue, selon nos estimations, environ 20 % en dessous de leur équivalent équipementière pour une qualité semblable. "On ne peut pas renier sur la qualité, insiste le dirigeant. Les conditions de roulage extrêmement difficiles dans les pays émergents nous obligent à proposer des pièces de qualité équivalente partout dans le monde".

Sur le plan marketing, le distributeur mise beaucoup sur les réseaux sociaux pour en faire la promotion. Un moyen habile de toucher une clientèle internationale avec de courts spots mêlant présentations, informations techniques et tutoriels dont certaines ont été visionnées jusqu'à 120 000 fois ! De quoi accélérer son développement et celui d'Automotor France. L'an passé, celle-ci a généré un chiffre d'affaires de 62 millions d'euros.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
L’halogène soutient toujours les ventes de Lumileds (Philips)

L’halogène soutient toujours les ventes de Lumileds (Philips) Grâce à un large catalogue, couvrant toutes les technologies d’éclairage, Lumileds poursuit son développement en France. Si l’équipementier prépare l’avenir avec des solutions de rechange pour

lire la suite [...]
Valeo à la conquête de la Chine avec LeChebang

Valeo à la conquête de la Chine avec LeChebang A l’assaut du marché chinois, l’équipementier français s’est associé à LeChebang, leader du service automobile en ligne, pour s’assurer une meilleure exposition de ses produits.

lire la suite [...]
La franchise automobile se porte bien

La franchise automobile se porte bien Selon le bilan 2018 de la FFF, les réseaux de franchise dédiés à l'entretien automobile connaissent une forte dynamique. Les franchisés de la filière ont affiché l’an dernier un chiffre d’affaires

lire la suite [...]
Distribox emménage dans de nouveaux locaux

Distribox emménage dans de nouveaux locaux Implantée depuis sa création en 2016 à Courcouronnes, la société spécialisée dans le traitement des boîtes de vitesses automatiques a investi dans de nouveaux locaux. Un atout incontournable pour

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page