Votre compte
Mercredi 19 Juin 2019, 09:25 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
L'équipementier tricolore lance FilterCleanBox, une solution de nettoyage à haute pression des filtres à particules, qui vient densifier son offre tout en proposant une activité complémentaire aux réparateurs dans le cadre de l'entretien préventif.
Faurecia Service passe à l'entretien des filtres à particules

De façon autonome, la machine élimine en cinq minutes 80 % des cendres et résidus bloqués dans le FAP.

 

Près de deux ans après son lancement lors du dernier salon Equip Auto, Faurecia Service passe à la deuxième phase de son plan de développement. La première, marquant son arrivée sur le marché de l'après-vente indépendant, s'était matérialisée par le lancement d'Easy2Fit. Une solution de kit d'échappement tout-en-un disposant d'un packaging soigné dans lequel les réparateurs peuvent retrouver, outre le produit initial (tubes, silencieux, catalyseurs, FAP), tous les accessoires nécessaires au montage. Aujourd'hui, la gamme Easy2Fit s'est étoffée et couvre 97 % du parc européen.

En attendant de passer à la phase 3, avec le déploiement en IAM de technologies déjà présentes dans le groupe en OE (FAP essence, FAP avec capteurs, SCR), voilà que Faurecia Service s'attaque à la problématique de l'entretien des filtres à particules. Un sujet où tout reste à construire. Sur le plan technologique, si les constructeurs optent tous pour des produits en silicium, plus résistants à la chaleur, ceux en cordiérite s'octroient 85 % du marché de la rechange. Une situation justifiée par une problématique de coût (30 % d'écart entre les deux technologies) mais que Faurecia entend changer expliquant que la cordiérite s'avère moins résistante à la chaleur (1 400 degrés contre 2 000 pour le silicium) et est susceptible de nuire au bon fonctionnement du FAP, voir de le faire fondre.

Une solution autonome

Autre souci, si l'entretien des filtres à particules évolue dans le bon sens, en pratique, celui-ci se limite actuellement à l'usage d'additifs. Une pratique contre-productive, à en croire l'équipementier, puisque, par ce biais, les cendres sont poussées dans le sens des flux, obstruant d'autant le filtre. Or, pour préserver la durée de vie du FAP et les performances du véhicule, cet entretien doit être réalisé dans le sens inverse des flux, ce qui implique un démontage de la pièce. Dernier écueil auquel est confronté Faurecia sur ce sujet : le manque de considération des automobilistes. Bien qu'une maintenance annuelle soit préconisée, rares sont ceux qui vont d'eux-mêmes faire entretenir leur FAP.

Avec l'entrée en vigueur le 1er juillet prochain du contrôle technique avec analyse des polluants, le sujet deviendra capital. Tous les véhicules défapés seront d'ailleurs rejetés. La solution FilterCleanBox présentée par Faurecia entend ainsi éveiller les consciences des automobilistes tout en offrant aux réparateurs une activité complémentaire, simple à déployer, à commercialiser et à utiliser. Celle-ci n'est autre qu'un appareil assurant un nettoyage à haute pression des FAP. Relativement compacte (2 m, 350 kg), il facilite son intégration dans l'atelier.

Bientôt labellisé Eco Entretien ?

Pour ce qui est de son utilisation, le réparateur n'a pour ainsi dire qu'à positionner le filtre dans la cabine et, après avoir rechargé les 20 litres de liquide de lavage et de rinçage spécifique, n'a plus qu'à programmer l'entretien. Environ 5 minutes plus tard, Faurecia Service assure que l'opération aura permis d'éliminer 80 % des cendres et résidus bloqués dans le FAP. L'efficacité du nettoyage est garantie 1 an ou 40 000 km. Côté prix, l'équipementier se veut discret, expliquant simplement que sa solution est disponible à la vente ou en leasing et amortissable à partir de 150 cycles annuels.

Déjà disponible en Allemagne, FilterCleanBox pourrait prochainement obtenir en France la labellisation Eco Entretien. C'est en tout cas le souhait du groupe qui discute actuellement avec l'association estimant s'inscrire pleinement dans le processus de maintenance des véhicules. Avec ou sans ce label, Faurecia Service se montre prudent dans ses objectifs. 300 machines sont ainsi espérées d'ici deux ans. Bien peu comparé aux 12 millions de véhicules qui pourraient être potentiellement traités mais l'équipementier sait que son initiative mettra du temps à se démocratiser. Des discussions sont actuellement menées avec des distributeurs indépendants mais aussi avec des constructeurs automobiles.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
Diesel Technic prend son envol sur le marché du poids lourd

Diesel Technic prend son envol sur le marché du poids lourd Pour pérenniser sa croissance, Diesel Technic s’est engagé dans un plan de développement ambitieux avec le renforcement de ses gammes et de son outil logistique. Objectif : s’affirmer comme une alternative

lire la suite [...]
Global Star Repair, le nouvel outil de gestion de Five Star

Global Star Repair, le nouvel outil de gestion de Five Star A l’occasion de son dernier congrès, le réseau Five Star a levé le voile sur Global Star Repair. Cet outil de gestion développé par le carrossier CDR sera réservé dans un premier temps aux ateliers

lire la suite [...]
Five Star donne le coup d’envoi de Repair Zen

Five Star donne le coup d’envoi de Repair Zen Après un an de préparation, Five Star est prêt à déployer son service de carrosserie rapide, Repair Zen. Et pour accélérer son développement, l’enseigne du groupe Axalta ne manque pas d’atouts.

lire la suite [...]
Pièces captives : l’exception au droit d’auteur intégrée au projet de loi

Pièces captives : l’exception au droit d’auteur intégrée au projet de loi L’Assemblée nationale vient d’adopter en première lecture la libéralisation des pièces de carrosserie captives en y ajoutant, par rapport au texte déjà adopté en commission, la question du droit

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page