S'abonner

Christophe Speybrouck

Echappement : les vases communicants
Le marché de l’échappement, si l’on admet à la fois la ligne traditionnelle, les FAP et les catalyseurs, offre encore à l’aftermarket un beau potentiel. Car la baisse des volumes de pièces sur les tubes et autres silencieux est peu à peu compensée par la hausse, en valeur, des catalyseurs et du FAP. Radiographie d’un marché à trois têtes, qui joue le jeu des vases communicants.
Un marché toujours aussi incertain
Plutôt stable, l’exercice 2014 aura eu le mérite de confirmer une grande tendance : face à une concurrence de plus en plus forte et de plus en plus variée, les efforts de chacun ne suffisent plus pour enregistrer de bons résultats. Les principaux intéressés s’en expliquent.
Courroies/Roulements : En faire plus pour gagner autant
Sur un marché ultra-concurrentiel, les multiples acteurs se trouvent désormais dans l’obligation d’imaginer de nouvelles solutions pour réussir à se démarquer. Si la bonne santé des kits de distribution et de certaines pièces de l’univers du roulement permet de présenter des résultats positifs, tous savent que le produit ne suffit plus à faire la différence.
Quinton-Hazell de nouveau en piste
Repris par l’anglais Tetrosyl Group, Quinton-Hazell repart sur de nouvelles bases après l’échec de Klarius Group. Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’équipe nordiste a envie d’en découdre.
Formation à la suspension : (petit) investissement amorti
Formation à la suspension : (petit) investissement amorti
La question est récurrente et concerne les réparateurs : qu’ont-ils à gagner à se former davantage ? Dans l’offre pléthorique des équipementiers, les initiatives à valeur ajoutée apparaissent ça et là, destinées au distributeur comme au réparateur. Les supports d’information ont vocation à formation, dans un souci d’éduquer l’automobiliste sur l’importance de la réparation préventive.
cross-circle