Votre compte
Vendredi 22 Juin 2018, 09:18 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Plus de points à vérifier et de nouvelles défaillances : le nouveau contrôle technique devait provoquer une forte hausse des contre-visites. Au final, les premiers chiffres s’avèrent moins dramatiques que prévus pour le CNPA. De son côté, SGS préfère attendre avant de livrer un premier bilan.
Bilan contrasté pour le nouveau contrôle technique

Les réseaux Sécuritest et Auto Sécurité ont enregistré un recul de fréquentation de 30 % sur les deux premières semaines juin.

Entré en vigueur le 20 mai dernier, le nouveau contrôle technique se révèle moins sévère qu'annoncé pour les automobilistes. Trois semaines après ce changement réglementaire, le taux de contre-visite moyen s’est stabilisé à 22 %, dont 1,5 % pour les défaillances critiques, selon un bilan établi par le CNPA, s’appuyant sur les données de la Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC). Des chiffres qui contrastent avec les prévisions de certains observateurs qui redoutaient une hausse significative du taux de contre-visites à 35 % (contre un taux moyen de 18 % en 2017) et un taux de défaillances critiques compris entre 3 et 5 %.

"Ces chiffres sont donc très éloignés des prévisions alarmistes annoncées par certains avant l’évolution du contrôle technique. Des communications sur des taux de contre-visites atteignant 40 % ont contribué à alimenter la panique des automobilistes ; panique qui s’était traduite par un engorgement des centres et une fréquentation en hausse de 61 % sur le mois d’avril 2018", précise le CNPA dans un communiqué.

SGS dresse un constat plus nuancé

Si les premières informations remontées par les contrôleurs sont donc moins pessimistes que prévues, plusieurs opérateurs de ce marché n’en restent pas moins prudents. C'est notamment le cas du groupe SGS (Sécuritest et Auto Sécurité) qui ne préfère pas se positionner sur ce sujet, estimant qu’il est trop tôt pour mesurer l'impact réel de la nouvelle réglementation.

SGS a en effet constaté que la période précédant le changement réglementaire a été "historiquement anormale" avec 2 millions de véhicules supplémentaires dans ses centres par rapport à l'an dernier (environ +15 % de volume à périmètre constant). Or ces véhicules étaient peut-être les plus concernés par un risque de contre-visites.

"Le volume d’activité sur les deux premières semaines de juin est inférieur de 30 % à la même période en 2017, et l’âge moyen des véhicules est légèrement rajeuni. Et nous constatons des taux de contre-visites sensiblement différents d’une région à l’autre, ce qui ne permet pas de dégager une homogénéité sur la France", ajoute le groupe.

Il faudra donc attendre quelques mois avant de prendre la mesure de l’impact réel de l’évolution du CT.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
Flauraud va moderniser son outil logistique

Flauraud va moderniser son outil logistique Environ 3 millions d’euros : c’est la somme que va investir le groupe Flauraud pour automatiser sa plateforme nationale de Clermont-Ferrand. Un projet ambitieux qui doit permettre à l’opérateur,

lire la suite [...]
Est Entrepôt tient enfin sa nouvelle plateforme !

Est Entrepôt tient enfin sa nouvelle plateforme ! Espéré, retardé puis annulé courant 2016, le déménagement de la société Est Entrepôt s'est finalement concrétisé ce mois-ci avec son arrivée dans un site localisé en périphérie de Nancy.

lire la suite [...]
ID Rechange se réorganise dans le Nord

ID Rechange se réorganise dans le Nord Le groupement indépendant ID Rechange a ouvert une nouvelle plateforme de distribution dans le Pas-de-Calais qui viendra compenser le départ prochain de l'adhérent Nord Equip'Auto.

lire la suite [...]
Avec Autolux, Autodistribution se dote d’une marque de peinture alternative

Avec Autolux, Autodistribution se dote d’une marque de peinture alternative Le groupe Autodistribution renforce son arsenal sur le marché de la peinture avec Autolux, une nouvelle marque dépositionnée, conçue spécifiquement pour les ateliers avec une activité carrosserie

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page