Votre compte
Vendredi 19 Octobre 2018, 00:59 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
La start-up sélectionnée par le Moove Lab, incubateur du CNPA, est présente au Mondial de l’Auto 2018 pour proposer ses solutions en matière d’avis clients et de référencement sur le web.
Fidcar soigne l’e-reputation des professionnels

Fidcar compte actuellement 4 salariés et travaille avec plus de 600 points de vente.

Spécialiste de l’e-réputation, Fidcar a choisi de participer au Mondial de l’Auto 2018 pour asseoir sa... réputation auprès des professionnels de l'automobile. Placée logiquement dans le nouveau pavillon Mondial Tech (hall 7.13), la start-up sélectionnée par le Moove Lab (CNPA) y présente ses solutions pour améliorer la notoriété digitale des centres-autos, concessionnaires et MRA. Pour ce faire, l’objectif de Fidcar est double : centraliser les avis clients issus des réseaux sociaux comme Facebook, Instagram mais aussi Google ou Pages Jaunes et donner les moyens aux professionnels de mieux les gérer.

Ainsi, ces derniers peuvent y répondre depuis l’interface Fidcar en proposant une solution dans le cas d’un avis négatif pour améliorer sa notation. "Dans le cas où le client n’est pas satisfait à la suite d’une prestation et qu’il met un très mauvais commentaire, on donne la possibilité au garagiste de répondre en proposant un geste commercial ou de repasser en concession. Avec le système de notation, vous pouvez voir sur l’interface où a eu lieu la prestation car le site est connecté à tous les logiciels de facturation et DMS des entreprises", explique Fabrice Caltagirone, co-fondateur de Fidcar.

Partenariats avec des groupes de concessionnaires

Concrètement, à la suite de chaque prestation effectuée et facturée chez l’un de ses points de vente partenaires, Fidcar envoie automatiquement un message ou un mail au client pour solliciter son avis et noter la prestation à l’issue d’un questionnaire de satisfaction. Celui-ci peut par ailleurs décider de partager cet avis sur Google et les différents réseaux sociaux. "L’objectif, c’est de rééquilibrer l’e-réputation du professionnel au travers de quatre à six questions qui peuvent aller du degré de satisfaction jusqu’à l’intention de futur achat. Notre base de données nous permet de récupérer toutes les informations utiles à l’issue de la facturation pour personnaliser le questionnaire et en même temps de vérifier les avis qui ont été laissés sur internet", précise Fabrice Caltagirone.

L'entreprise à taille humaine compte actuellement quatre salariés et travaille avec plus de 600 points de vente. Elle a notamment signé des partenariats avec plusieurs groupes de concessionnaires dont les groupes Como, Dubreuil, Nation et Vulcain. Tout récemment, la société a noué aussi un accord avec Volvo France pour l’intégralité de son réseau mais sur la base du volontariat pour ses points de vente. Le service Fidcar coûte 19 euros par mois. A l'occasion du Mondial, la start-up propose une opération promotionnelle en offrant les trois premiers mois aux professionnels s’inscrivant sur le site Fidcar.com avant le 31 décembre 2018.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
Otop développe ses services pour doper sa fidélisation

Otop développe ses services pour doper sa fidélisation Neuf mois après ses débuts, Otop étoffe son offre avec la création de deux nouveaux services : la formule Privilège et le Club Ambassadeur. Lancés en octobre, ils permettront au distributeur de récompenser

lire la suite [...]
Avec 1001Pneus, Cdiscount lorgne le marché de la pièce automobile

Avec 1001Pneus, Cdiscount lorgne le marché de la pièce automobile Le pneumatique, nouveau credo de Cdiscount. La filiale e-commerce de Casino vient d’annoncer le rachat de 1001Pneus, qui avait aussi suscité l’intérêt d’Allopneus.

lire la suite [...]
Alternative Autoparts se lance à l'international

Alternative Autoparts se lance à l'international Le groupement tricolore sort du territoire français. A compter du 1er novembre 2018, Tech Auto, troisième distributeur de pièces détachées en Suisse, arborera la bannière Alternative Autoparts.

lire la suite [...]
Pièces de réemploi : l’arrêté publié, les professionnels enfin fixés

Pièces de réemploi : l’arrêté publié, les professionnels enfin fixés Bonne nouvelle pour la filière recyclage : l’arrêté précisant les conditions de vente des pièces de réemploi et les modalités d'information du consommateur a été publié ce 12 octobre. Il entrera

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page