S'abonner
Assurances

Les systèmes d’alimentation mis en cause par CarGarantie

Publié le 20 avril 2017
Par Frédéric Richard
< 1 min de lecture
Le groupe CarGarantie relève une hausse notable du nombre de pannes du système d’alimentation, aussi bien sur les véhicules neufs et que les voitures d’occasion.
Le groupe CarGarantie relève une hausse notable du nombre de pannes du système d’alimentation, aussi bien sur les véhicules neufs et que les voitures d’occasion.
Le groupe CarGarantie relève une hausse notable du nombre de pannes du système d’alimentation, aussi bien sur les véhicules neufs et que les voitures d’occasion.

Dans le cadre de sa dernière étude sur la répartition des sinistres issus de son portefeuille d'assurances, CarGarantie pointe du doigt une nette hausse des pannes du système d’alimentation, turbocompresseur inclus.
La fonction occupe la première place du classement des plus importantes dépenses en entretien pour un véhicule neuf, représentant 20,2 % de ces frais, soit 7,3 points de plus qu’en 2015. Du côté des véhicules d’occasion, le système d’alimentation représente 18,1 % dans la répartition des coûts des défaillances.

En termes de fréquence des pannes, le système d’alimentation arrive une nouvelle fois en tête du classement, aussi bien pour les VO (+0,3 % à 19,6 %) que pour les VN (+6,6 % à 21,6 %). En dépit de la hausse de ces pannes, le coût moyen des réparations est resté, quant à lui, stable à 502 euros environ par sinistre.

Précisons que l’étude de CarGarantie a été menée sur 251 593 extensions de garantie pour véhicules neufs et 688 824 garanties pour véhicules d'occasion arrivées à expiration sur l’année 2016. Ces contrats couvraient des périodes de 12, 24 ou 36 mois sur l'ensemble des marques et des modèles.

Mohamed Aredjal

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle