S'abonner
Non classé

Alliance et Précisium : les autorités valident

Publié le 11 avril 2013
Par Clotilde Chenevoy
2 min de lecture
La prise de contrôle de Précisium et de Gefa Distribution par Alliance Groupe a été officialisée, l'autorité de la concurrence ayant donné son feu vert.
La prise de contrôle de Précisium et de Gefa Distribution par Alliance Groupe a été officialisée, l'autorité de la concurrence ayant donné son feu vert.
La prise de contrôle de Précisium et de Gefa Distribution par Alliance Groupe a été officialisée, l'autorité de la concurrence ayant donné son feu vert.

L'intention de rachat par le groupe Alliance de Précisium Groupe, ses filiales et de Gefa Distribution avait été évoquée en novembre dernier. Le dossier a ainsi été déposé auprès de l'Autorité de la concurrence qui vient de valider l'opération. Le groupe Alliance s'offre donc une prise de participation majoritaire dans Précisium Groupe, ses filiales et Gefa.

Pour rappel, Précisium fédère 444 points de vente, organisés autour de deux réseaux : Précisium distribution et Gef’Auto distribution. Sans oublier un entrepôt de plus de 60 000 références.

Dans le communiqué officiel, le groupe Alliance souligne qu'il devient ainsi le premier distributeur indépendant de pièces détachées pour l’automobile et le poids-lourd en France et au Royaume-Uni, puisqu'il est également actionnaire de référence de Groupauto France et Groupauto UK. 

Côté chiffres, l'entité Groupauto France - Partner’s pèse 950 millions euros, Précisium Groupe 600 millions euros, et Groupauto UK, 700 millions euros, soit un total d’environ 2,3 milliards euros, dont 1,6 milliards pour la France, répartis sur près de 1500 points de vente (France : 1000, Royaume-Uni : 500).

Dans un communiqué, Jean-Jacques Lafont, président du Groupe Alliance a déclaré, "dans un contexte économique difficile, où il importe plus que jamais que les acteurs de la réparation et de la distribution indépendante resserrent les rangs face à la concurrence accrue des réseaux de constructeurs, nous sommes particulièrement heureux d’inscrire le Groupe Alliance dans un processus inéluctable de concentration européenne."

Sur le terrain français, les deux groupements assurent que chaque réseau conservera sa propre identité, avec un fonctionnement indépendant. Les synergies se faisant surtout au niveau des achats, les négociations avec les fournisseurs vont partir sur de nouvelles bases. Certains équipementiers avaient été informés dès la fin décembre que les accords ne seront pas forcément reconduits en l'état pour 2013.

La logistique bénéficiera aussi de synergies. D'ailleurs, le projet d'agrandissement de la plate-forme de Sainte-Geneviève-des-Bois a été mis en attente. De son côté, Jean-Jacques Lafont, P-dg d'Alliance, avait également entrepris un temps de se doter d'un réseau de plates-formes régionales. L'histoire ne fait que commencer...

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle