S'abonner
Non classé

Amazon débarque dans l'Auto en France

Publié le 14 mars 2013
Par Frédéric Richard
2 min de lecture
La place de marché géante américaine se lance dans la vente de pièces détachées auto en France, après avoir lancé une offre comparable dans de nombreux pays.
La place de marché géante américaine se lance dans la vente de pièces détachées auto en France, après avoir lancé une offre comparable dans de nombreux pays.
La place de marché géante américaine se lance dans la vente de pièces détachées auto en France, après avoir lancé une offre comparable dans de nombreux pays.

La rumeur couvait depuis plusieurs mois, plusieurs équipementiers ayant été contactés par les services d'Amazon. Désormais, c'est officiel, le géant américain, également plus gros site e-commerce de France, lance son activité de vente de pièces détachées en ligne, en France.

Toutefois, le raz de marée attendu va prendre un peu de temps à arriver jusqu'à nos côtes… En cause, un marché de la vente en ligne qui ne l'a pas attendu tout d'abord, avec des offres de "pure players" particulièrement robustes et installées, qu'il s'agisse de Oscaro ou bien de Yakarouler. D'autre part, la vitrine que nous offre Amazon aujourd'hui dans le domaine semble bien désuète face à celle que les clients ont l'habitude de croiser sur Internet en France depuis 5 à 6 ans.

En effet, sur Amazon.com/auto, (certes une version beta), la recherche s'organise selon les produits et les marques d'équipements, plutôt que par véhicule. Cela s'avère très fastidieux et surtout, on n'aboutit pas forcément à la référence choisie, ce qui génère une insatisfaction très dommageable en e-commerce. Un fonctionnement inverse de celui des sites actuels, qui proposent d'abord une recherche par véhicule, avant de dérouler l'ensemble des références disponibles qui s'y rapportent, afin d'éviter au maximum la déception client. C'est d'ailleurs le mode de fonctionnement choisi par l'offre Amazon automobile aux Etats Unis !

Quant au fonctionnement de l'offre, Amazon semble opérer de la même façon qu'avec ses autres boutiques, sur d'autres secteurs. Ainsi, le site vend en propre d'une part, mais se comporte également comme une place de marché, agrégeant les offres de partenaires, pas mal de sites étrangers à ce jour, et même quelques français, au rang desquels piècesetpneus.com, ou encore webdealauto, tout ça pour près de 110 000 références ! Affaire à suivre donc,  nous attendons avec impatience la version définitive du site, qui pourrait ainsi séduire des distributeurs physiques cherchant une vitrine sur le web. Quoiqu'il en soit, la question reste de savoir pourquoi avoir choisi de présenter officiellement une offre aujourd'hui incomplète, avec un moteur de recherche hasardeux, qui risque de susciter plus de déceptions que de contentement…

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle