S'abonner
Non classé

Bosch renforce ESI[tronic]… avec ZF !

Publié le 18 octobre 2010
Par Frédéric Richard
2 min de lecture
Les deux géants allemands de l’équipement automobile viennent de signer un accord de partenariat, visant à intégrer le catalogue de pièces de rechange de ZF Trading dans la base de données ESI[tronic] de Bosch.
Avec les données de ZF Trading intégrées à ESI[tronic], le système se révèle plus pertinent.
Avec les données de ZF Trading intégrées à ESI[tronic], le système se révèle plus pertinent.

L’ensemble des composants des marques Sachs, Lemforder, Boge et ZF Parts sera désormais accessible via les outils de diagnostics et autres logiciels d’ateliers intégrant la célèbre base de Bosch, soit environ 90 000 utilisateurs dans le monde, sans frais supplémentaire. ESI[tronic] intègre également les données du DVD “InCat” de ZF, à savoir photos, instructions de montage et autres services. Et depuis le début 2010, ce nouveau partenariat se concrétise également par des formations communes aux deux groupes, sur les sujets de la direction, le châssis, les transmissions… Avec ESI[tronic], le réparateur accède aux données de plus de 230 000 véhicules et se voit épauler dans ses opérations de diagnostic, mais également dans ses recherches de références de pièces.

Pour ZF, cela permet une diffusion rapide et massive de ses informations auparavant contenues dans le CD Rom InCat, qui couvre 98 % du parc roulant en embrayages, amortisseurs et pièces de direction et suspension VL et PL. Quant à Bosch, il s’agit d’étendre le champ de compétence de sa base de données et de ses outils de diagnostics, face à une concurrence qui compte bien contester la suprématie de l’équipementier sur le marché de l’expertise technique multimarques.

Pour officialiser cet évènement et montrer l’union sacrée entre les deux fondations allemandes, Bosch et ZF Trading France feront stand commun lors du salon professionnel organisé par GroupAuto, le 6 novembre prochain. Ainsi, les professionnels pourront découvrir directement sur le stand les modules ESI[tronic] et tester l’intégration des données ZF Services. Mais cette 1re étape de collaboration ouvre la voie à de nombreuses actions à venir, parmi lesquelles, la mise en place prochaine de formations techniques conjointes. Ces dernières existent déjà outre-Rhin et remportent un fort succès auprès des réparateurs allemands.

Si cette alliance peut paraître stratégique pour la rechange indépendante, rappelons que Bosch et ZF sont déjà partenaires en première monte depuis 1999, au travers d’une co-entreprise détenue à parts égales, spécialisée dans le développement et la commercialisation d’unités de liaisons au sol, des systèmes de direction et des ensembles de liaisons moteur.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle