S'abonner
Non classé

Contrôle de la profondeur de sculpture

Publié le 5 novembre 2014
Par Marc David
2 min de lecture
API vient de développer RPS Flex, un appareil mobile de contrôle de la profondeur de sculpture des pneumatiques.
API vient de développer RPS Flex, un appareil mobile de contrôle de la profondeur de sculpture des pneumatiques.
API vient de développer RPS Flex, un appareil mobile de contrôle de la profondeur de sculpture des pneumatiques.

La mesure de la profondeur des rainures de la bande de roulement des pneumatiques sans l’arrêt du véhicule, c’est la démarche que propose API avec le système RPS Flex. Il s’agit d’une solution mobile qui peut trouver sa place dans tous les garages, quel que soit leur agencement intérieur. En effet, ce système indépendant du pont élévateur peut s’installer dans l’aire de réception active ou au niveau de l’aire de stockage des pneumatiques.

Ainsi, lorsque le véhicule se présente sur les rampes d’accès à une vitesse qui ne doit pas excéder 7km/h, les capteurs intégrés au système mesurent en deux dimensions et sans contact la profondeur des sillons de la bande de roulement. En outre, entre l’entrée et la sortie du véhicule sur la rampe, la plaque d’immatriculation est photographiée, donnant la possibilité de classer les profondeurs de profil en fonction du modèle de véhicule. De là, les mesures ainsi prises peuvent être directement affichées sur un moniteur, sachant que la classification en trois couleurs (vert, orange et rouge) s’établira automatiquement.

Autre point d’importance, le système RPS Flex peut calculer la durée de vie restante du pneumatique, le rapport pouvant être envoyé directement par e-mail au client.

Destiné bien évidemment à augmenter potentiellement les ventes de pneumatiques en s’appuyant sur l’aspect sécurité, le système d’API sera disponible à partir du deuxième trimestre 2015 (a priori mai) pour un coût inférieur à 7000€ HT. Mais Baudouin de Brosses, le directeur général France d’API, d’apporter une autre précision : "Sur le plan commercial, nous pouvons rétrocéder gratuitement la licence de fabrication de notre concept (nécessairement équipé du logiciel API, NDLR) à tous les fabricants de matériel de garage qui le souhaitent, un avantage pouvant leur permettre d’étoffer leurs gammes sans avoir à investir dans la recherche et le développement, avec à la clé une certaine crédibilité au niveau de la gestion des données relatives au pneumatique." Certaines sociétés se montreraient déjà très réceptives aux arguments avancés.
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle