S'abonner
Non classé

ControleTechniqueGratuit.com bouleverse les codes

Publié le 24 avril 2015
Par Frédéric Richard
2 min de lecture
Une nouvelle initiative en ligne, d’abord accessible aux deux millions d’automobilistes du Nord-Pas-de-Calais dès le 28 mars, a pour objet de proposer à l’internaute la gratuité de sa visite technique périodique.
ControleTechniqueGratuit.com est une initiative innovante sur le marché du contrôle technique. reste à savoir comment les acteurs réseaux accueilleront le projet.
ControleTechniqueGratuit.com est une initiative innovante sur le marché du contrôle technique. reste à savoir comment les acteurs réseaux accueilleront le projet.

Le fonctionnement est simple. Après inscription sur le site, le client prend rendez-vous dans un centre partenaire de l’opération et donne un numéro de carte bancaire, afin de garantir sa réservation. Après s’être rendu dans le centre, il ne paie rien, la facture est envoyée directement à ControleTechniqueGratuit.com. Pour sa part, l’internaute est invité à se reconnecter sur le site, afin de répondre à quelques questions relatives au véhicule et son entretien. Il envoie également son rapport de visite, qui constitue un vivier d’informations sur le véhicule, sur son état et surtout sur les réparations potentielles à venir. De fait, l’automobiliste autorise également ControleTechniqueGratuit.com à le mettre en contact avec ses partenaires - garagistes et concessions, qui vont ainsi pouvoir lui faire des offres. Et ce, en garantissant une totale confidentialité. Le site affirme que ces informations ne seront jamais communiquées, louées ou vendues.

Un modèle réfléchi

Grâce à ce nouveau service d’intermédiation, chaque automobiliste peut bénéficier de la gratuité totale de sa visite technique bisannuelle, une fois les renseignements donnés. Bien entendu, la visite doit se faire dans un centre partenaire, avec lequel le site a négocié les prix, pour ne pas mettre en péril son modèle économique. L’internaute s’engage également à faire les réparations dans l’un des cent garages qui tentent actuellement l’expérience, en cas de contre-visite.

Pour les partenaires garages, l’intérêt semble évident. Créer du trafic dans leur atelier, sans coût fixe, puisque le réparateur, quel qu’il soit, ne paie que si le client vient effectuer une réparation chez lui. Par ailleurs, il y a fort à parier que les précieuses données collectées permettent très vite de faire du marketing très ciblé. Car la base du modèle économique repose bien entendu sur la collecte d’informations. Ensuite, libre au partenaire de choisir quelles données l’intéressent, afin de faire gonfler l’après-vente, ou bien les ventes de VN, de VO… Chacun de ces points, une fois concrétisé (et seulement à ce moment-là), ouvre droit à une commission cédée à Contrôletechniquegratuit.com.
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle