S'abonner
Non classé

Courage ! rentrons

Publié le 19 septembre 2014
Par 
2 min de lecture
Malgré toutes les mauvaises nouvelles qui se sont accumulées dans le monde, et en France, ces 2 derniers mois, j’espère que vous avez passé de bonnes vacances et fait le plein d’énergie qui vous sera nécessaire pour affronter les mois à venir.
Malgré toutes les mauvaises nouvelles qui se sont accumulées dans le monde, et en France, ces 2 derniers mois, j’espère que vous avez passé de bonnes vacances et fait le plein d’énergie qui vous sera nécessaire pour affronter les mois à venir.
Malgré toutes les mauvaises nouvelles qui se sont accumulées dans le monde, et en France, ces 2 derniers mois, j’espère que vous avez passé de bonnes vacances et fait le plein d’énergie qui vous sera nécessaire pour affronter les mois à venir.

L’économie est en berne – le pouvoir d’achat et donc la consommation souffrent – la confiance et le moral sont au plus bas et la seule croissance constatée est celle du chômage !

Et pourtant, il va falloir faire tourner nos entreprises, assurer nos emplois et nos finances.

Heureusement, dans une certaine mesure, nos activités s’appuient sur un parc roulant relativement stable en nombre, mais qui continue de vieillir et nous continuons de bénéficier de la dynamique engagée ces dernières années avec nos campagnes collectives “Libérez-vous des idées reçues” et “garantie constructeur préservée” par exemple. Cette dynamique doit être poursuivie et se prolonger avec de nouvelles opérations sur L’Eco Entretien©, le véhicule industriel, l’injection Diesel…

Notre filière indépendante se veut dynamique et s’engage. La rentrée en sera une démonstration avec, bien sûr, la participation du 16 au 20 septembre au salon Automechanika de Francfort mais aussi, plus spécifiquement, avec les événements de nos grandes enseignes : le Congrès National de l’Autodistribution du 25 au 28 septembre, le Rendez-vous de Groupauto le samedi 4 octobre…

Les milieux financiers internationaux semblent d’ailleurs avoir confiance dans cette dynamique si l’on prend acte de la dernière transaction capitalistique qui a été réalisée à la mi-août sur Alliance Automotive.

En face de cette dynamique, que voit-on ?
Des constructeurs empêtrés dans de forts soupçons d’entente et d’entrave à la concurrence pour faire monter le prix de leurs pièces détachées. Cela se passe en Chine où le nationalisme économique n’est pas un vain mot, mais cela dit, quand on voit la vitesse à laquelle les constructeurs ont réagi en prenant l’initiative de baisser drastiquement leurs tarifs de pièces détachées, on peut penser qu’il n’y a pas de fumée sans feu !

Mais cela ne concerne-t-il vraiment que la Chine ?
La France n’est pas exemplaire, tout du moins pour ce qui concerne le marché des pièces de carrosserie dont le monopole des constructeurs, dénoncé par la FEDA depuis des années, tout comme par l’Autorité de la Concurrence, a conduit à une inflation tarifaire bien excessive et inacceptable pour le citoyen automobiliste, en mal de pouvoir d’achat.

Une chose est évidente : les autorités chinoises sont beaucoup plus craintes et respectées que les autorités françaises !

Au fait, ne devrait-on pas aussi faire comme les chinois qui ont calculé combien coûterait une voiture en pièces détachées et qui se sont “émus” du résultat ?

Allez les volontaires… à vos calculettes !

Bonne rentrée à tous et au plaisir de vous retrouver en pleine forme pour de nouveaux combats.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle