S'abonner
Non classé

Diag Assistance roule (aussi) pour les indépendants !

Publié le 19 décembre 2011
Par Frédéric Richard
2 min de lecture
Diag Assistance, filiale d'IMA Technologies, qui assurait l'assistance technique des réparateurs (réseaux constructeurs et indépendants), se lance dans l'assistance juridique !
Diag Assistance, filiale d'IMA Technologies, qui assurait l'assistance technique des réparateurs (réseaux constructeurs et indépendants), se lance dans l'assistance juridique !
Diag Assistance, filiale d'IMA Technologies, qui assurait l'assistance technique des réparateurs (réseaux constructeurs et indépendants), se lance dans l'assistance juridique !

Les grandes enseignes de la nouvelle distribution, sous l'impulsion de Midas, qui a lancé le service en 2009, multiplient les offres de révisions permettant de conserver la garantie constructeur. Pour autant, si le service semble progresser, les consommateurs restent parfois réticents, effrayés par le discours que leur opposent parfois lesdits constructeurs. En effet, dans le cas d'une avarie survenue pendant la période de garantie contractuelle, les concessionnaires, sans aucune véracité légale, refusent les prises en charges dès lors qu'une étiquette Norauto ou Speedy pointe son nez sous un capot. Rares sont les automobilistes qui se savent dans leur bon droit, et encore plus rares sont ceux qui vont intenter à titre personnel, une action en justice contre un mastodonte constructeur…

C'est dans cet esprit que Diag Assistance, société spécialisée dans l'assistance technique aux réparateurs, a décidé de proposer une assistance juridique aux professionnels indépendants qui se retrouveraient face à des clients leur demandant des comptes après une fin de non-recevoir chez un concessionnaire ou une succursale de marque.

Cette offre, baptisée "garantie constructeur renforcée" vient effectivement soutenir les réparateurs indépendants dans leur combat quotidien face à la puissance de la communication des constructeurs. En gros, c'est un juriste "Diag Assistance", qui se chargera de dialoguer avec le concessionnaire, pour le compte du garage qui aura pratiqué une révision, et lui démontrera en quoi la garantie ne peut être remise en question.

Une plateforme juridique de plus de 100 spécialistes sera ainsi mise à la disposition des clients Diag Assistance. Gageons que plus les professionnels se sentiront soutenus, plus ils iront chasser sur les terres prétendues des constructeurs.

Rappelons néanmoins que, si les marques ne peuvent subordonner la validité de la garantie à un entretien dans leur propre réseau, ledit entretien doit toutefois s'effectuer dans les règles, c’est-à-dire selon les préconisations du constructeur.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle