S'abonner
Non classé

Equip'Auto Algeria défie la crise

Publié le 22 mars 2012
Par Hervé Daigueperce
2 min de lecture
Dans moins d'un mois, Equip'Auto Algeria ouvrira les portes de sa 6e édition, les deux halls du Palais des Expositions totalement remplis.
Dans moins d'un mois, Equip'Auto Algeria ouvrira les portes de sa 6e édition, les deux halls du Palais des Expositions totalement remplis.
Dans moins d'un mois, Equip'Auto Algeria ouvrira les portes de sa 6e édition, les deux halls du Palais des Expositions totalement remplis.

Plus de 160 exposants directs représentant 300 marques reconnues de l'équipement automobile et du poids lourd ont décidé d'investir le Palais des Expositions des Pins Maritimes d'Alger à l'invitation de son commissaire général, Nabil Bey-Boumezrag. Un commissaire à qui il faut reconnaître un vrai sens de l'organisation puisqu'il a décidé, depuis l'an dernier, de se dissocier du Salon de l'Automobile, très grand public, afin de privilégier les relations directes entre les professionnels. Un pari réussi puisqu'il fait le plein malgré le printemps arabe qui avait refroidi quelques ardeurs occidentales.

Un marché en plein essor

Le monde bouge, certes, et pour l'Algérie, il court à la croissance. Le marché automobile algérien s'avère comme le plus dynamique de la région avec des immatriculations en hausse constante sans compter l'annonce d'un booster économique sans pareil que constitue l'implantation de la future usine de montage de Renault. Une installation bienvenue qui devrait attirer son lot de sous-traitants et de partenaires locaux. Qui accompagnera, par ailleurs, la progression de la professionnalisation de la réparation et de la maintenance des véhicules en cours. Les fournisseurs ne s'y sont pas trompés et les grands noms de l'équipement seront présents, comme Mahle, Kyb, Mann+Hummel ou encore Bosch aux côtés des constructeurs Toyota, Renault Trucks, Citroën, etc.

Pour eux et pour vous

110 exposants venus de 13 pays se rendront donc du 16 au 19 avril à Equip' Auto Algeria, pour représenter près de 75 % de la totalité des stands. Ils viennent, pour la première fois, de Corée du sud, de  Pologne et d'Ukraine ou constituent des pavillons comme la France, le Maroc, la Tunisie, la Turquie ou la Chine. Parallèlement, 50 exposants algériens, en pièces et équipements, feront la part belle aux plus gros distributeurs du pays. Nabil Bey-Boumezrag attend 6 000 visiteurs, fabricants, réparateurs, carrossiers, mécaniciens, importateurs, mais aussi des centres de contrôle technique, et des acteurs de la filière venus de toute la région d'Afrique du Nord comme de la Méditerranée. Un beau salon en perspective. 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle