S'abonner
Non classé

Humble et opportuniste, GT Radial se développe

Publié le 11 avril 2013
Par Frédéric Richard
2 min de lecture
Si les pneumatiques de la marque GT Radial sont disponibles en France depuis une vingtaine d'années (par le biais de leur distributeur historique, Doumerc Pneu International), la société passe désormais la vitesse supérieure.
Amaury Pouzet, directeur du développement OEM de GT Radial
Amaury Pouzet, directeur du développement OEM de GT Radial

GT Radial dispose depuis 2011 d'un bureau de représentation en France, chargé de développer ses activités première monte et d'accompagner le secteur de la rechange avec des produits toujours mieux adaptés aux spécificités locales.

Pour le groupe Giti, propriétaire indonésien de la marque GT Radial, l'Europe a toujours été stratégique, en sa qualité de second marché de production automobile mondial, et ce, malgré sa chute des dernières années. A ce titre, le Vieux Continent représente aujourd'hui près de 30 % des ventes du groupe.

En France, il s'agit maintenant, pour GT Radial, de faire preuve d'opportunisme, dans une période économiquement troublée. Conscient qu'aucun manufacturier ne peut s'imposer sans référencement chez les constructeurs, GT Radial fonde de grands espoirs sur cette activité. Et le graal ne semble pas si inatteignable. "L'avantage en OE, c'est que le produit prime. L'image de marque présente moins d'importance. Ainsi, il s'agit de présenter des produits entrant dans les cahiers des charges constructeur et de disposer des garanties adéquates. Sans oublier un tarif compétitif bien entendu, et l'on peut être référencé", analyse Bertrand Saint Exupéry, directeur technique en charge de l'OE pour GT Radial en Europe.

Autant de paramètres que la marque et son groupe maîtrisent au quotidien, forts de 6 usines en Chine et en Indonésie, avec près de 30 000 employés, et fabriquant près de 92 millions de pneumatiques par an. Sans oublier un centre de R&D à Singapour et, enfin, un centre technique en Grande-Bretagne, chargé des tests et autres benchmarks pour les produits développés à destination du marché européen.

Malgré cette puissance de feu, le développement de GT Radial en France est empreint d'une grande humilité. "Nous n'avons pas la volonté de positionner nos produits face à ceux des manufacturiers Premium, chez les constructeurs. Nous restons une marque généraliste de qualité, spécialisée dans les dimensions standards. Toutefois, avec un positionnement tarifaire inférieur d'environ 20 %.

Nous ne jouissons pas encore de la même image que certains grands noms, mais nous voulons devenir une véritable alternative à ces groupes, dans une période de crise où les constructeurs regardent comment s'adjoindre les services de marques internationales, capables de fournir des produits de qualité dans la durée, et ce, partout dans le monde", explique Amaury Pouzet, responsable du développement OEM de GT Radial.

Un discours qui semble payer, puisque le premier modèle européen équipé en première monte de pneumatiques GT Radial arrivera fin 2013,  tandis que quatre autres arriveront en 2014. Les objectifs du groupe consistent à enregistrer au moins 5 % de parts de marché en Europe d'ici deux ans (OE et IAM), ce qui équivaudrait à doubler les ventes actuelles sur la zone.

Quant à la rechange, la priorité stratégique consiste à se rapprocher des réseaux en place, afin d'exposer la marque auprès du grand public et ainsi développer l'image. Pour soutenir cette volonté, GT Radial exposait il y a quelques semaines sur Pneu Expo, mais sera présent à Solutrans et à Equip Auto, en partenariat avec son importateur historique, Doumerc Pneu International. Sans oublier Autopromotec à Bologne en mai prochain, via son distributeur italien.

On rappelle que le groupe dispose, dans son portefeuille produit, de cinq marques. GT radial, porte-étendard, Primewell, seconde marque disponible en France fin 2013, Runway, distribuée en France par Norauto et enfin Dextero, marque Budget déjà disponible, mais peu développée par le bureau français. 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle