S'abonner
Non classé

La franchise fait son show

Publié le 22 mars 2012
Par Clotilde Chenevoy
2 min de lecture
Du 18 au 21 mars se tient la 31e édition du salon Franchise Expo, l’occasion de faire le point sur ce modèle économique qui résiste bien à la crise. Le secteur embauche, avec un CA médian en augmentation. Du côté des enseignes auto, le dynamisme est, lui aussi, de mise.
Du 18 au 21 mars se tient la 31e édition du salon Franchise Expo, l’occasion de faire le point sur ce modèle économique qui résiste bien à la crise. Le secteur embauche, avec un CA médian en augmentation. Du côté des enseignes auto, le dynamisme est, lui aussi, de mise.
Du 18 au 21 mars se tient la 31e édition du salon Franchise Expo, l’occasion de faire le point sur ce modèle économique qui résiste bien à la crise. Le secteur embauche, avec un CA médian en augmentation. Du côté des enseignes auto, le dynamisme est, lui aussi, de mise.

La franchise représente un secteur très actif, qui continue de croître, année après année, en nombre d’enseignes comme en nombre de centres. “Cette croissance se fait de façon très saine, sans développement démesuré ou anarchique”, précise Guy Gras, président de la Fédération Française de la Franchise. Tous les secteurs n’ont, bien sûr, pas la même dynamique, mais, au final, les indicateurs sont plutôt à la hausse. Certains sont stables (hôtellerie) et seuls quelques-uns régressent (l’immobilier, l’équipement de la maison). L’automobile fait, quant à elle, partie des hyperactifs, avec une bonne croissance entre 2010 et 2011, comptant 7 313 franchisés contre 6 133 l’année d’avant, avec un nombre de réseaux qui a, lui aussi, augmenté pour passer de 52 à 61 enseignes. L’étude de la FFF inclut dans le secteur automobile autant les services (location, nettoyage, VO) que la réparation automobile.

Le développement économique de la franchise s’est d’ailleurs accompagné de nombreuses embauches. En effet, la FFF précise que le nombre d’employés par point de vente a atteint 9 personnes en 2011, contre 7 en 2010.

Entreprendre pour gagner plus

Du côté des finances, la franchise affiche un CA médian en progression, passé de 510 000 euros en 2010 à 520 000 euros en 2011 (440 000 en 2009). Cette constatation a été relevée par la dernière enquête annuelle sur la franchise de la Banque Populaire et de la FFF, réalisée auprès d’entreprises franchisées du 12 au 21 juillet et de franchiseurs du 1er août au 16 septembre, en partenariat avec le Figaro Economique. Parallèlement, cette analyse a révélé que les franchisés sont optimistes à 77 %, leurs sujets d’inquiétude portant moins sur le contexte économique actuel que sur le comportement de la clientèle face à la concurrence et aux nouvelles technologies. “L’enjeu pour les acteurs de la franchise consiste à créer de nouveaux business qui intégreront autant les magasins que le Web, assure Guy Gras. Plus de 90 % des réseaux possèdent un site Web, sous la bannière du franchiseur, mais qui profitent aux franchisés. Il faut s’adapter aux problématiques des consommateurs.”

La boîte à outils Franchise Expo

Même si les démarches se trouvent facilitées en travaillant sous franchise, il convient de se poser les bonnes questions. Ainsi, pour réaliser un auto-examen, il convient déjà de définir dans quel secteur d’activité vous souhaitez travailler. Le volet financier revêt une importance capitale, et vous devez vous demander de quels fonds propres vous disposez, si vous êtes prêt à risquer votre patrimoine en créant votre entreprise et quelle est votre capacité d’emprunt. De plus, sans parler de création pure d’un magasin, seriez-vous prêt à bouger pour reprendre une structure existante ? Autre sujet de réflexion : quels sont vos objectifs pour les cinq à dix prochaines années ?

Lors du salon Franchise Expo, des solutions vous seront certainement apportées durant les conférences thématiques ou les tables rondes. Les responsables d’enseignes sauront également discuter avec vous pour affiner un peu plus votre projet.
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle