S'abonner
Non classé

L’Afcodma en Guyane : an 2

Publié le 19 août 2013
Par 
< 1 min de lecture
Pour la deuxième année consécutive, deux entreprises guyanaises, la société IPA -International Pièces Autos- et la société Ho Hio Hen ont mutualisé leurs efforts pour faire venir de métropole un formateur Afcodma.
Les stagiaires et à droite Caroline Demba (IPA) et Edward Saint-Val (Ho Hio Hen Guyane).
Les stagiaires et à droite Caroline Demba (IPA) et Edward Saint-Val (Ho Hio Hen Guyane).

Lors de la première session de formation en 2012, l’Afcodma avait développé les thèmes de l’accueil au comptoir et au téléphone de la clientèle professionnelle et des particuliers et y avait ajouté des méthodes de vente pour accroître son pouvoir de persuasion.

A la demande de Caroline Demba, dirigeante de IPA, d’Edward Saint-Val, responsable de la filiale Ho Hio hen en Guyane et de Régine Schuck, DRH du groupe Ho Hio Hen, les thèmes de la formation choisis pour 2013 portaient sur la connaissance des produits et la technologie automobile en y ajoutant un module sur les ventes additionnelles.

Un tour d’horizon complet et bien utile sur les nouvelles tendances technologiques des automobiles, sur la connaissance des pièces, leurs rôles dans le véhicule, leurs taux d’usure et donc de remplacement, a permis aux stagiaires de mieux comprendre les interactions entre les pièces pour mieux conseiller le client avec la mise en avant de produits complémentaires. Tenue de route, freinage, distribution, lubrifiants et d’autres sujets ont été abordés au cours de la formation en les adaptant aux conditions d’utilisation guyanaise. Les stagiaires ont aussi étudié à partir d’exemples précis, adaptés aux marques distribuées par leurs entreprises la technique du “Up Selling”, avec un objectif : augmenter le panier moyen du client en promouvant les marques Premium. La formation s’est déroulée dans un climat détendu mais studieux au bénéfice des participants. “C’était deux équipes commerciales curieuses et intéressées de connaître les évolutions technologiques des véhicules. La formation leur a permis d’apprendre mais aussi d’échanger sur le vocabulaire technique des réparateurs et de préciser des points de compréhension globale des systèmes et de leur maintenance” a indiqué Christian Bordes, formateur de l’Afcodma.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle