S'abonner
Non classé

Le Groupe Moteur accueilli par la société RPDC à Beuvry

Publié le 5 juillet 2012
Par 
2 min de lecture
Après Villeurbanne et les Ets Gobillot, les membres du groupe Moteur de la Feda s’étaient donné rendez-vous aux Ets RPDC à Beuvry, près de Béthune, chez Pierre Beurrier, animateur du groupe de travail de la Feda.
Après Villeurbanne et les Ets Gobillot, les membres du groupe Moteur de la Feda s’étaient donné rendez-vous aux Ets RPDC à Beuvry, près de Béthune, chez Pierre Beurrier, animateur du groupe de travail de la Feda.
Après Villeurbanne et les Ets Gobillot, les membres du groupe Moteur de la Feda s’étaient donné rendez-vous aux Ets RPDC à Beuvry, près de Béthune, chez Pierre Beurrier, animateur du groupe de travail de la Feda.

Après l’accueil chaleureux bien connu des nordistes, le groupe a visité l’atelier moteur de l’entreprise, labellisé depuis quelques mois, en compagnie de son responsable Sébastien Sauvage. RPDC dispose aussi d’un atelier culasses à Saint-Léonard près de Boulogne/Mer et un autre à Dunkerque. Les membres du groupe ont noté que Pierre Beurrier et son équipe avaient immédiatement utilisé ce label pour mieux communiquer vers leur clientèle en mettant en place une signalétique bien visible à l’entrée de l’atelier avec un affichage clair du label décerné par Bureau Veritas Certification, du taux horaire pour la facturation des prestations principales et des 4 engagements tels que mentionnés dans le “Référentiel Feda”. A noter également sur le comptoir une fiche de satisfaction “atelier moteur” à la disposition de la clientèle.

Le label profite à l’entreprise et à son activité historique et on peut observer que le professionnel qui entre aujourd’hui dans le magasin accède directement à un comptoir Moteur bien identifié et situé devant l’entrée de l’atelier Moteur.

Au cours de cette deuxième réunion de l’année, les membres du groupe ont également examiné et validé la liste des ateliers cibles susceptibles d’être intéressés par le Label. L’objet de la réunion a été de repérer 44 ateliers dans le fichier pour une prospection encore plus ciblée. L’objectif est d’obtenir un atelier labellisé dans chacune des 21 régions.

Premier labellisé de France, Vincent Chambon, président des Ets Chambon à Nemours, a confié son intérêt pour ce label “nous sommes labellisés depuis l’audit test du référentiel réalisé en octobre 2010 et nous avons aussi une certification ISO 9000. Ces démarches qualité ne rapportent pas dans l’immédiat un CA supplémentaire mesurable à l’entreprise, mais elles ont par contre un impact très positif sur notre fonctionnement interne et sur l’implication de l’équipe, ce qui au final nous permet d’apporter un meilleur service, d’être mieux perçu par la clientèle et donc de progresser sur notre marché de la reconstruction moteur”.

Cette réunion a aussi été l’occasion pour Philippe Maerten, président de la Fédération Internationale des Reconstructeurs de moteur et président des reconstructeurs belges de venir, en voisin, présenter cette base de données mondiales des moteurs. Philippe Maerten est lui-même utilisateur dans son entreprise de la base de données et sa présentation a été particulièrement suivie. Cette base de données techniques, même si elle n’est pas parfaite, est la seule actuellement sur le marché. Le coût de l’abonnement annuel est très attractif. Pour certains gros moteurs, elle représente un gain de temps important. Il faut aussi comprendre que cette base de données est enrichie chaque jour par tous les apports que l’on peut y inscrire soi-même. La Feda, membre de la Firm, adressera une proposition d’abonnement à ce logiciel aux adhérents de la Feda et aux équipementiers partenaires.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle