S'abonner
Non classé

Les établissements Machu se recentrent

Publié le 13 mars 2014
Par Clotilde Chenevoy
< 1 min de lecture
Le groupe Normand a été placé en redressement judiciaire. Abandon de l'activité PL, réorganisation de la plate-forme, suppression de postes, des actions ont été mises en place afin de redresser la barre.
Le groupe Normand a été placé en redressement judiciaire. Abandon de l'activité PL, réorganisation de la plate-forme, suppression de postes, des actions ont été mises en place afin de redresser la barre.
Le groupe Normand a été placé en redressement judiciaire. Abandon de l'activité PL, réorganisation de la plate-forme, suppression de postes, des actions ont été mises en place afin de redresser la barre.

L'information a été publiée par nos confrères de Ouest-France : les établissements Machu, implantés dans les départements du Calvados et de la Manche, avec sept points de vente (Hérouville-Saint-Clair VL et PL, Saint-Lô, Avranches, Lisieux, Vire, Cherbourg), ont été placés en redressement judiciaire par le tribunal de Caen. Contacté, le distributeur, adhérent historique de l'Autodistribution, n'a pas souhaité nous répondre. 

Les comptes de 2012 affichent un chiffre d'affaires de 17 210 500 euros, avec un résultat net négatif de 1 709 200 euros. L'année 2013 n'a, semble-t-il, pas permis au groupe Normand d'inverser cette tendance. 

Toujours selon l'article de Ouest-France, le distributeur a pris une série de mesures pour améliorer ses résultats d'ici juin, date à laquelle l'entreprise repasse devant le tribunal. Parmi les décisions actées, la plate-forme d'Hérouville-Saint-Clair bénéficie d'aménagements, tandis que l'activité PL, qui employait 4 personnes, est fermée. De plus, un plan social est à l'étude, privilégiant les départs volontaires et les retraites. 

Créé en 1948 par Bernard Machu, Autodistribution Machu est spécialisé dans la vente et la distribution de pièces auto, PL et industrie, et dispose de 4 ateliers.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle