S'abonner
Non classé

Michelin intensifie sa présence en Serbie

Publié le 2 mai 2012
Par Marc David
< 1 min de lecture
Le manufacturier de Clermont-Ferrand et sa filiale Tigar Tyres ont signé un protocole d’accord avec les autorités serbes et la ville de Pirot pour une extension de l’usine Tigar Tyres, qui produit des pneus tourisme d’entrée de gamme.
Le manufacturier de Clermont-Ferrand et sa filiale Tigar Tyres ont signé un protocole d’accord avec les autorités serbes et la ville de Pirot pour une extension de l’usine Tigar Tyres, qui produit des pneus tourisme d’entrée de gamme.
Le manufacturier de Clermont-Ferrand et sa filiale Tigar Tyres ont signé un protocole d’accord avec les autorités serbes et la ville de Pirot pour une extension de l’usine Tigar Tyres, qui produit des pneus tourisme d’entrée de gamme.

Le groupe Michelin et sa filiale Tigar Tyres ont signé un protocole d’accord avec les autorités serbes et la ville de Pirot en vue d’une extension des capacités de production de l’usine locale, située à 300 km au sud-est de Belgrade.

Ce protocole d’accord prévoit de porter la capacité de l’usine Tigar Tyres de Pirot de 8 millions de pneus en 2012 à 12 millions fin 2016. Dans les faits, cette usine produit et continuera à produire exclusivement des pneus tourisme d’entrée de gamme aux marques Tigar, Kormoran et Riken, qui font partie du portefeuille de marques du groupe clermontois. Les travaux d’extension devraient débuter au début de l’année 2013 et les premiers pneus sortir des lignes de production en milieu d’année 2015. La production de l’usine permettra de servir principalement les marchés russe et de la Communauté des Etats indépendants (CEI) en forte croissance ainsi que les marchés d’Europe centrale et orientale, d’Afrique et du Moyen-Orient. Au total, sur la période 2012-2016, l’investissement s’élèvera à 170 millions d’euros. A terme, la nouvelle unité permettra la création de 700 emplois à Pirot, sachant qu’aujourd’hui, Tigar Tyres emploie déjà 2 000 personnes en République de Serbie…

Il faut savoir que ce projet d’investissement s’inscrit dans la stratégie de croissance du groupe Michelin en lui permettant de renforcer son offre dans le domaine des produits d’entrée de gamme. Ce segment de marché devrait croître de 30 % dans le monde au cours des dix années à venir. Les capacités de production supplémentaires prévues à Pirot permettront ainsi au manufacturier français de renforcer ses positions sur ce marché porteur.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle