S'abonner
Non classé

Pirelli Calendar Girls 2015

Publié le 3 décembre 2014
Par Marc David
2 min de lecture
Comme le veut la coutume, la fin de l’année marque le lancement du traditionnel calendrier Pirelli. Rappelant les années 70, la 42e édition est l’œuvre de Steven Meisel, l’un des photographes de mode les plus appréciés au niveau mondial.
Comme le veut la coutume, la fin de l’année marque le lancement du traditionnel calendrier Pirelli. Rappelant les années 70, la 42e édition est l’œuvre de Steven Meisel, l’un des photographes de mode les plus appréciés au niveau mondial.
Comme le veut la coutume, la fin de l’année marque le lancement du traditionnel calendrier Pirelli. Rappelant les années 70, la 42e édition est l’œuvre de Steven Meisel, l’un des photographes de mode les plus appréciés au niveau mondial.

Présentée très récemment au "Pirelli HangarBiccocca", l’espace d’art contemporain milanais de Pirelli, l’édition 2015 du calendrier le plus célèbre de la planète a pris pour la circonstance le nom de "Calendar Girls 2015". L’auteur de cette 42e édition n’est autre que Steven Meisel, l’un des photographes les plus appréciés au niveau mondial dans le secteur de la mode. Aussi éclectique que discret, Steven Meisel a fréquenté la High School of Art and Design et la Parsons School of Design d’où il est ressorti diplômé dans l’illustration de mode. Entre autres, il a réalisé des campagnes pour Prada, Louis Vuitton, Versace, Valentino, Calvin Klein, etc.

S’il a également eu le mérite de contribuer à faire découvrir de nombreux mannequins célèbres telles Linda Evangelista, Naomi Campbell ou encore Christy Turlington, son rôle consistait cette fois à remettre la femme au centre même du calendrier Pirelli dans son format le plus traditionnel. C’est ainsi qu’au cours d’une séance de shooting intensif de cinq jours dans un studio new-yorkais en mai dernier, les douze girls protagonistes, mannequins confirmées et d’autres plus nouvelles dans le métier, se sont retrouvées pour mettre en scène les douze mois de l’année, plus une photo de couverture. Une démarche à laquelle se sont pliées de bonne grâce les Américaines Gigi Hadid, Candice Huffine, Carolyn Murphy et Cameron Russel, ou encore les Brésiliennes Isabeli Fontana, Adriana Lima (présente dans le calendrier 2005 de Patrick Demarchelier et en 2013, dans celui de Steve McCurry) et Raquel Zimmermann, entre autres.

Outre le fait d’avoir renoncé aux saisons au profit de détails qui parviennent à rendre les mannequins plus sexy, les clichés font la part belle au latex. "Il est beau, il est versatile et il a une luisance qui le rend intéressant, souligne Carine Roitfeld, directrice de l’équipe artistique. Nous l’avons utilisé pour donner aux photos une touche fashion venant s’ajouter à la beauté des mannequins et à une pointe d’humour."

A noter que ce lancement du calendrier 2015 précédait de quelques jours seulement l’inauguration de l’exposition "Forme et Désir – The Cal Collezione Pirelli", qui se tiendra au Palazzo Reale de Milan jusqu’au 19 février 2015. Soutenue par la Mairie de Milan et sous le haut patronage de l’Exposition universelle 2015, cette rétrospective a ouvert les archives des cinquante ans du célèbre calendrier, via quelque 200 des plus beaux clichés réalisés.
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle