S'abonner
Non classé

Toyo au sommet

Publié le 7 mars 2012
Par Marc David
< 1 min de lecture
Grâce au développement de sa nouvelle gamme Nanoenergy, Toyo Tires se positionne comme le premier manufacturier à obtenir la note “B” au freinage, au pays du Soleil Levant.
Grâce au développement de sa nouvelle gamme Nanoenergy, Toyo Tires se positionne comme le premier manufacturier à obtenir la note “B” au freinage, au pays du Soleil Levant.
Grâce au développement de sa nouvelle gamme Nanoenergy, Toyo Tires se positionne comme le premier manufacturier à obtenir la note “B” au freinage, au pays du Soleil Levant.

Tandis que la Commission européenne imposera l’étiquetage des pneumatiques dès le 1er novembre 2012, le Japon a pour sa part mis en vigueur le système d’indication de la performance des pneus depuis 2010, par le biais de l’association japonaise des manufacturiers de pneus automobiles (Jatma). Ainsi, par rapport à l’Europe qui comptera un critère de plus (le niveau sonore), deux critères indiquent au consommateur japonais le niveau de performance des pneus, à savoir la résistance au roulement et le freinage sur route mouillée. Sachant que la note désignant l’excellence est un AAA pour chaque critère, le Graal est d’exceller sur deux critères qui s’opposent. En effet, généralement, les pneus à faible résistance au roulement ont un effet induit négatif, celui d’allonger les distances de freinage sur route mouillée.

Or, bien qu’il y ait déjà sur le marché nippon quelques pneus notés AAA en résistance au roulement et C en freinage, Toyo Tires vient de faire tomber la barre du C en proposant son nouveau concept Nanoenergy, soit le premier pneu AAA à obtenir la note B au freinage. Sur le plan commercial, cette nouvelle gamme se positionne en complément de la gamme Proxes. Reste que, le pneu Nanoenergy n’est pas seulement une évolution du produit noté AAA-C, il représente surtout une approche nouvelle de l’engineering des pneumatiques. En effet, selon le manufacturier, ce concept novateur est le fruit de la synthèse de quatre technologies sur les nano éléments : recherche, analyse, design et production. D’abord commercialisée au Japon, la nouvelle gamme Nanoenergy sera disponible sur le continent européen début 2013, dans divers profils et en de nombreuses dimensions.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle