S'abonner
Equipementiers

Continental aux 24 Heures de Daytona !

Publié le 18 janvier 2012
Par Marc David
2 min de lecture
La 50e édition des 24 Heures de Daytona va être marquée par la participation historique de Continental qui équipera en exclusivité les 112 voitures présentes sur la grille de départ. Avis de tempête en Floride !
La 50e édition des 24 Heures de Daytona va être marquée par la participation historique de Continental qui équipera en exclusivité les 112 voitures présentes sur la grille de départ. Avis de tempête en Floride !
La 50e édition des 24 Heures de Daytona va être marquée par la participation historique de Continental qui équipera en exclusivité les 112 voitures présentes sur la grille de départ. Avis de tempête en Floride !

Continental effectue officiellement son grand retour en compétition en devenant le fournisseur exclusif de la totalité des voitures présentes sur la grille de départ de la 50e édition des 24 Heures de Daytona qui se déroulera en Floride les 28 et 29 janvier prochains.

Epreuve phare de la série "Grand-Am" (pour Grand American Road Racing) disputée dans le cadre de la "Rolex Series" (du nom de son prestigieux partenaire) dans laquelle est engagé Continental depuis 2011, les 24 Heures de Daytona constituent en quelque sorte le pendant des 24 Heures du Mans pour ce qui est de l’Endurance. Cette épreuve mythique et très populaire aux Etats-Unis voit s’affronter des prototypes et des GT toujours plus puissantes. Ainsi, la catégorie Daytona Prototype, qui regroupe les voitures les plus "exotiques" par le biais des châssis Riley, Lola, Dallara ainsi que le nouveau Corvette DP, propulsés par des moteurs de 500 ch leur permettant de dépasser les 310 km/h. Durant les vingt-quatre heures de course, ces "protos" se mélangeront aux voitures de la classe Grand Touring (GT), des bolides dont la carrosserie rappelle des modèles sportifs de série tels les Porsche GT3, Ford Mustang, Ferrari 458, Audi R8 et autres BMW M3. Mais la comparaison s’arrête là dans la mesure où ces machines disposent d’un moteur de 450 ch pour une vitesse de pointe proche des 290 km/h !

Côté pilotes, outre la présence des Montoya (double vainqueur de l’épreuve), Franchitti et autre Scott Dixon, la France sera bien représentée en GT grâce à Emmanuel Collard et Patrick Pilet (Porsche GT3), ainsi que par le biais du monégasque Olivier Beretta (Ferrari 458 Italia).

Maintenant, côté pneumatiques, cette épreuve constitue toujours un beau challenge pour un manufacturier, dans la mesure où le tracé du circuit de Daytona Beach emprunte une partie de l’ovale des 500 Miles, puis se poursuit sur le parcours routier à l’intérieur de l’anneau.

A noter que Continental équipera également l’ensemble du plateau du Grand-Am 200 (via un produit "hyper sport" spécifique), épreuve disputée dans le cadre du Continental Tire Sports Car Challenge, réservé aux voitures de sport assez peu modifiées, et qui se déroulera en lever de rideau des 24 Heures, soit le vendredi 27 janvier.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle