S'abonner
Equipementiers

Continental lance le ContiPremiumContact 5

Publié le 4 avril 2012
Par Marc David
2 min de lecture
Dans le cadre d’une demande croissante des pneus UHP, y compris ceux de 16 pouces, Continental vient tout juste de lancer le ContiPremiumContact 5, un pneu à faible résistance au roulement et aux performances kilométriques élevées.
Dans le cadre d’une demande croissante des pneus UHP, y compris ceux de 16 pouces, Continental vient tout juste de lancer le ContiPremiumContact 5, un pneu à faible résistance au roulement et aux performances kilométriques élevées.
Dans le cadre d’une demande croissante des pneus UHP, y compris ceux de 16 pouces, Continental vient tout juste de lancer le ContiPremiumContact 5, un pneu à faible résistance au roulement et aux performances kilométriques élevées.

Depuis son lancement il y maintenant douze ans, le ContiPremiumContact a reçu plus de 300 homologations en première monte, accordées par les seuls constructeurs européens. Un succès à mettre également au crédit de la deuxième génération du produit, et de ses évolutions. Afin de poursuivre cette saga, Continental vient de présenter à Barcelone le ContiPremiumContact 5, un pneu été à même de répondre à la forte augmentation de la demande en 16 pouces envisagée sur l’Europe de l’Ouest et centrale. En effet, au niveau du manufacturier de Hanovre, on estime que la croissance du 16’’ en indice vitesse H et V (respectivement jusqu’à 210 et 240 km/h) devrait atteindre les 47 % d’ici 2016.

Dans ce registre, le nouveau ContiPremiumContact 5 est d’ores et déjà disponible en 26 dimensions, de 14 à 17 pouces, séries de 65 à 50. Il remplacera progressivement son prédécesseur, soit le ContiPremiumContact 2 sorti en 2005.

Par rapport à ce dernier, le nouveau PremiumContact affiche de réels gains en termes de résistance au roulement (8 %), de performances kilométriques (12 %), de confort (5 %) et surtout de distances de freinage sur le mouillé (15 %). Un niveau de performances obtenu par le biais de plusieurs développements technologiques. Ainsi, outre un profil constitué de pavés de grandes dimensions aux épaules pour augmenter le grip en virage, le ContiPremiumContact 5 adopte au niveau de ses pavés des arêtes dites en “3D”. Ces rainures transversales empêchent les blocs de “s’enrouler” avec, à la clé, une plus grande transmission des efforts lors des phases de freinage. En outre, les pavés comportent des lamelles supplémentaires destinées à fendre la pellicule d’eau (effet essuie-glace).

En vue d’abaisser la résistance au roulement, le mélange de gomme à base de silice fait appel à de nouveaux silanes et autres polymères à même d’améliorer la dispersion. Parallèlement, la zone des épaules bénéficie d’une structure plus souple qu’à l’ordinaire, tandis que celle du talon a été renforcée. Mais, surtout, pour s’affranchir du traditionnel conflit RR/freinage sec/mouillé, les ingénieurs de Continental ont introduit de nouveaux matériaux (top secret !), tout en inaugurant un nouveau procédé de vulcanisation.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle