S'abonner
Rechange

En avril, dans votre J2R

Publié le 31 mars 2016
Par Frédéric Richard
< 1 min de lecture
Ce mois-ci, retrouvez toutes vos rubriques habituelles, au cœur des problématiques de la climatisation, des bougies et des amortisseurs-suspensions. Mais bien d'autres choses encore !
Ce mois-ci, retrouvez toutes vos rubriques habituelles, au cœur des problématiques de la climatisation, des bougies et des amortisseurs-suspensions. Mais bien d'autres choses encore !
Ce mois-ci, retrouvez toutes vos rubriques habituelles, au cœur des problématiques de la climatisation, des bougies et des amortisseurs-suspensions. Mais bien d'autres choses encore !

Au menu, pour commencer, focus sur les réseaux de centres auto Roady et l'auto E.Leclerc, qui cherchent à montrer leurs compétences tout en marquant leur différence.

Puis un point sur le marché des stations de charges de climatisation, sur lequel l'arrivée du HFO-1234yf cristallise toutes les attentes. Nous évoquerons ensuite le difficile marché de la bougie, qui souffre d'un manque de reconnaissance des réparateurs, malgré une complexité technique grandissante.

Gaël Escribe, fondateur et CEO de Nexus Automotive International nous a également accordé un grand entretien, au cours duquel il évoque les fondements de la communauté Nexus et sa vision de la rechange automobile du futur.

Notre radiographie du mois est consacrée au marché de l'amortisseur et de la fonction suspension, qui tendrait à relever la tête, notamment grâce à la prise de conscience de la réparation et aux ventes en hausse de pièces complémentaires. Des pièces complémentaires dont nous sommes allés suivre la fabrication chez SNR à Annecy, où les butées de suspension se révèlent particulièrement complexes à produire.

Nous avons aussi testé en atelier un système de découpe des joints de pare- brises particulièrement efficace, sécurisant et rapide, à ne pas manquer.

Notre cas d'école revient ce mois-ci sur le rapport volumétrique, ses évolutions et ses implications dans les moteurs modernes et leur performance.

Enfin, c'est le député François-Michel Lambert qui s'exprime dans le cadre de notre rubrique développement durable, où il évoque le secteur de la pièce de réemploi et son avenir.

Bonne lecture !

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle