S'abonner
Distribution

Speedy rejoint Nexus International

Publié le 5 juin 2014
Par Frédéric Richard
2 min de lecture
Nexus International, par la voix de Gaël Escribe, a annoncé hier à Dubaï l'adhésion de l'enseigne Speedy à Nexus International.
Gaël Escribe, CEO de Nexus International et Akram Shahrour, directeur général de Nasco et président du conseil d'administration de Nexus International.
Gaël Escribe, CEO de Nexus International et Akram Shahrour, directeur général de Nasco et président du conseil d'administration de Nexus International.

Nexus International n'y a va pas piano et engrange les bons résultats, sans sembler craindre la surchauffe, les actionnaires veillant à ce que le groupement se développe vite mais solidement. Ce n'est donc pas un hasard si Gaël Escribe, qui dirige ce que l'on peut d'ores et déjà désigner, comme une grosse machine, a fait le point de l'activité seulement quelques mois après sa création.

Et pour ce faire, il a choisi Automechanika Dubaï, sur le stand de Nasco, l'un de ses actionnaires majeurs, dont le directeur général, Akram Shahrour, est aussi le président du conseil d'administration de Nexus International. Pour en dire quelques mots, Nasco est un groupe familial jordanien, qui pèse quelque 300 millions d'euros, dont 130 millions en pièces automobiles (approximativement, et tenant compte des taux de change).

Un grand groupe qui a de l'ambition et arbore fièrement le panneau Nexus International, avant même qu'une charte graphique globale de présentation ait été édifiée. C'est une très belle société du Moyen-Orient, dont le champ d'actions comprend pour le moment, outre la Jordanie, les Emirats Arabes Unis, l'Egypte, le Liban, la Palestine, l'Irak, le Ghana et bientôt l'Angola. Autant de présences locales qui peuvent intéresser de nombreux autres adhérents du groupement comme… Speedy.

L'enseigne d'entretien et de réparation rapide vient donc, en effet, de rallier l'entité Nexus International et devient à la fois la première de sa "catégorie" à rejoindre le groupement, mais aussi la première à intégrer un groupement international multicanaux. Les promesses de campagne du candidat Escribe semblent donc se concrétiser à vitesse grand V. D'ailleurs, comme il le précise, "Nous avions annoncé un CA de 4 milliards d'euros en 2016, et nous en sommes déjà à 3 ! D'autre part, nous devions atteindre les 30 membres à cette période et nous serons bientôt à 40 (fin 2014), 24 ayant déjà signé, à ce jour".

Surtout, l'ouverture inédite vers le Moyen-Orient et l'Afrique, initiée par Nasco, se renforce de manière forte avec l'arrivée du groupe Fadoul, bien connu en Afrique puisqu'il couvre une dizaine de pays dans cette région du monde. On notera également, la venue de Standard Auto au Maroc et de Gesparc au Gabon. D'autres accords seront communiqués prochainement (à lire dans le numéro de juillet-août du J2R).

Pour Speedy, ces ralliements s'offrent comme autant d'opportunités de "développer des synergies commerciales avec les distributeurs locaux. Un vrai projet d'envergure se dessine derrière cette adhésion". Parallèlement, Philippe Guyot annonce, de son côté, que 30 accords ont été signés avec des équipementiers de premier rang, à ce jour, et qu'ils devraient atteindre les 50 avant la fin de l'année.

Au niveau de la constitution des Nexus "nationaux", on peut déjà annoncer la naissance de Nexus Turquie (avec Dynamik Otomotive) dont le territoire comprendra Chypre, la Géorgie, la Bulgarie, et l'Iran (dès que possible). Nexus Italie devrait voir le jour très prochainement comme Nexus France, fin juin. A ce sujet, Gaël Escribe reste encore discret. Des nouveautés en perspective ? A lire bientôt dans le J2R.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle