S'abonner
Formation

Le CNPA démocratise la maintenance électronique des Euro 5 et 6

Publié le 30 avril 2019
Par Nabila Rameaux
< 1 min de lecture
Pour aider les réparateurs sur le diagnostic électronique des véhicules Euro 5 et 6, le CNPA prépare des formations facilitant le téléchargement et la maintenance des calculateurs de la majeure partie du parc automobile au moyen de sondes Passthru multimarques.
Le CNPA simplifie le téléchargement et la maintenance des calculateurs Euro 5 et 6.

L’effort collectif aura permis une avancée importante sur le sujet de la maintenance des véhicules Euro 5 et 6. Le CNPA vient d'annoncer le déploiement de modules de formations dédiés à l'entretien des calculateurs. Ce projet est le fruit d'un groupe travail initié en 2016 et composé notamment d’experts techniques et de professionnels de la branche. Réalisés en partenariat avec les organismes de formation de la branche - dont le GNFA - les modules concernent l’utilisation des sondes Passthru multimarques. 

Identifier et résoudre les difficultés liées à l’utilisation

En dépit de la réglementation Euro 5 et 6 entrée en vigueur en 2009, qui donne accèsaux fonctions d’écriture des calculateurs  aux acteurs de la filière indépendante, toutes les opérations de maintenance sur ces dispositifs s’avère en réalité très compliqué en l’absence de l’outil dédié du constructeur automobile.

C'est pour cette raison que le groupe de travail du CNPA a réuni les équipes techniques des équipementiers fournisseurs des sondes Passthru et celles des constructeurs automobiles pour identifier et résoudre les difficultés liées à leur utilisation pour le téléchargement et la maintenance des calculateurs.

Première phase de test en mars

Une première phase de test des modules de formation sur les sondes Passthru, tenue fin mars, a ainsi permis de recueillir les observations des professionnels afin de poursuivre la veille sur le fonctionnement et l’évolution des technologies liées à l’électronique du véhicule. Dispensées par le GNFA, d’autres sessions devraient suivre prochainement selon le syndicat.

"Le CNPA poursuivra sa participation active aux travaux sur l’évolution des réglementations, en particulier sur le véhicule connecté et l’accès aux données, pour un accès équitable pour l’ensemble des professionnels, qui est un enjeu crucial pour le développement des services de réparation automobile", indique Xavier Horent, délégué général du CNPA.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle