S'abonner
Formation

L’institut AD formation, pièce maîtresse du plan Préférence 2022

Publié le 31 mars 2019
Par Nabila Rameaux
2 min de lecture
Conformément aux objectifs qu’il s’est fixés lors de sa convention à Malte, le groupe Autodistribution renforce sa stratégie d’accompagnement du réseau. Le groupement a notamment fait de la formation un axe de développement prioritaire.
Mercredi 27 mars, un groupe de 28 clients distributeurs étaient réunis pour une session d’initiation sur le thème du recalibrage d'Adas.
Mercredi 27 mars, un groupe de 28 clients distributeurs étaient réunis pour une session d’initiation sur le thème du recalibrage d'Adas.

Créé en octobre 2018, l’institut AD formation, premier centre de formation du réseau Autodistribution, devrait bientôt tourner à plein régime. Tel est l’un des principaux objectifs que s’est fixé le groupement à travers son plan Préférence 2022 qui prévoit notamment la montée en compétences de ses équipes. "Dans la droite lignée du plan Préférence 2022 présenté lors de notre convention, nous sommes en train de délivrer les premières briques de ce que nous avons promis à Malte", explique Yannick Savina, directeur marketing d’Autodistribution. En 2018, le centre, qui sert aussi de laboratoire de test, a déjà formé près de 1800 personnes sur toutes les composantes métier techniques ou tertiaires.

Son offre de formation, accessible sur le nouveau site de l’institut, compte tout un arsenal de modules personnalisés selon les besoins des réparateurs : éco-entretien, moteurs diesel et suralimentation, maintenance des nouvelles boites de vitesse, progiciel de gestion "DMS réseau", séminaires d’intégration…  Des fondamentaux du métier de réparateur, destinés, à terme, à 100 % des membres du réseau, mais aussi ouvert à d’autres, et qui ont vocation à devenir des parcours certifiants ou diplômants. De plus, un second centre devrait voir le jour à Nanterre en région parisienne d’ici la fin de l’année.

Présentiel ou classe virtuelle

A l’issue d’un audit de compétences techniques, le réparateur peut suivre le parcours choisi en présentiel à l’institut ou en classe virtuelle, sur le modèle des applications Skype ou FaceTime, grâce à un lien qui lui est envoyé. "Le rôle de l’institut AD, c’est notamment de proposer des parcours de formation aussi bien en carrosserie qu’en mécanique. Notre objectif dans le cadre du plan Préférence 2022, est que l’ensemble du réseau, puisse accéder à notre offre de formations techniques, tertiaires mais aussi à la carte", précise Fabien Guimard, directeur des réseaux de Réparation automobile chez Autodistribution. Ainsi, plusieurs partenaires (GNFA, DAF Conseil, Fiducial…) sont sollicités en région pour ceux qui ne peuvent se déplacer à Chaponnay.

Par ailleurs, le réseau met à disposition des réparateurs une hotline technique, Assistance Diag, qui leur donne accès à des fiches techniques et à des supports de formation en ligne. "On achète chaque année un peu plus d’1 million d’euros de base de données constructeur. Notre hotline multimarque est composée de techniciens spécialisés constructeur ce qui permet au réparateur de gagner du temps en phase de diagnostic par exemple", indique Fabien Guimard. Environ 20 000 dossiers sont ainsi gérés chaque année par la hotline pour assister les réparateurs dans la recherche et la résolution de pannes. Depuis sa création, celle-ci a déjà reçu plus de 45 000 appels et a répertorié plus de 500 000 cas de pannes.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle