Votre compte
Mercredi 23 Mai 2018, 06:50 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Les coûts moyens de réparation sont à la hausse. La dernière étude de CarGarantie sur les contrats de garantie indique une augmentation de ces coûts, passés en moyenne à 514 euros par sinistre en 2017.
Les frais de réparation par sinistre ont augmenté en 2017

La moyenne des frais de réparation est passée de 502 en 2016 à 514 euros en 2017.

 

L'étude annuelle des contrats de garantie de CarGarantie indique que les coûts moyens de réparation ont connu une progression l’an dernier. Après être restés stables en 2016, ces frais ont augmenté de 502 à 514 euros par sinistre en 2017 (+2,4%), soit la plus forte hausse enregistrée ces dernières années. Le garantisseur attribue cette hausse à la complexité technique croissante des dernières générations de véhicules, et plus particulièrement aux systèmes d’assistance de plus en plus sophistiqués.

"La forte augmentation des coûts moyens de réparation montre clairement que la technologie actuelle des véhicules est de plus en plus complexe et nécessite de plus en plus d’entretien", confirme Axel Berger, président-directeur général de CarGarantie.

Selon l’étude du groupe allemand, le moteur reste l’organe le plus coûteux à réparer pour les sinistres concernant des véhicules d’occasion, représentant 24,2 % de la répartition des frais globaux. Le circuit d’alimentation (turbocompresseur inclus) et la boîte de vitesses figurent à la deuxième et troisième place de ce classement. On retrouve ces trois organes dans le podium des pannes des voitures neuves à ceci près que c’est le système d’alimentation qui est ici la fonction la plus coûteuse (20,3 %), devançant le moteur (18,9 %) et la boîte de vitesses (12,3 %).

Des pannes plus rapides

Si on se penche sur la fréquence des sinistres, le circuit d’alimentation demeure le groupe de pièces le plus souvent soumis aux pannes pour les VO, représentant 19,7 % des défaillances. Il est suivi du système électrique (17,3 %) et du moteur (10,9 %). Pour les voitures neuves, le trio de tête compte dans l’ordre : le système d’alimentation (22,3 %), l’installation électrique (18,1 %) et l’électronique de confort (8,8 %).

Autre tendance mise en exergue par CarGarantie : les pannes surviennent plus tôt. En effet, 83,3 % des VO (2016 : 81,7 %) et 54,9 % des VN (2016 : 48,9 %) ont dû bénéficier de prestations de garantie durant la première année de leur contrat. Pour les véhicules de seconde main, 33,2 % des sinistres ont été déclarés pendant les 5 000 premiers kilomètres contre 31,7 % en 2016. Pour les voitures neuves, dans 30,3 % des cas, la défaillance est intervenue au cours des 25 000 premiers kilomètres (31,7 % en 2016).

 



Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
Best Oil veut grandir sur le marché de l’entretien automobile

Best Oil veut grandir sur le marché de l’entretien automobile Après avoir développé sur le territoire son modèle de camion-atelier, Best Oil veut étendre son maillage en se dotant d’un réseau d’ateliers physiques. Cette initiative s’accompagnera de la création

lire la suite [...]
Alternative Autoparts va organiser son premier congrès

Alternative Autoparts va organiser son premier congrès Avec 32 distributeurs et 80 garages Technicar Services, le groupement Alternative Autoparts a désormais atteint un niveau de développement honorable. De quoi l'inciter à rassembler tous ses membres

lire la suite [...]
Otop lancera sa franchise à la rentrée

Otop lancera sa franchise à la rentrée Après avoir ouvert 12 succursales depuis son lancement en février 2018, la start-up de Franck Millet complètera son maillage avec l'arrivée de ses premiers franchisés en septembre prochain.

lire la suite [...]
Matthieu Foucart quitte Norauto pour ATU

Matthieu Foucart quitte Norauto pour ATU Le réseau de centres autos allemand Auto-Teile-Unger (ATU), racheté par Mobivia en 2016, sera désormais dirigé par Matthieu Foucart, qui occupait jusqu’ici les fonctions de directeur général de Norauto

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page