S'abonner
Carrosserie

Acoat Selected rentre dans la norme

Publié le 6 novembre 2014
Par Clotilde Chenevoy
2 min de lecture
Changement de référentiel au sein du réseau d'AkzoNobel. Les adhérents d'Acoat Selected doivent désormais s'inscrire a minima dans la norme NF X 50-845. L'objectif consiste in fine, pour la tête de réseau, à communiquer auprès des apporteurs affaires sur cette normalisation.
Changement de référentiel au sein du réseau d'AkzoNobel. Les adhérents d'Acoat Selected doivent désormais s'inscrire a minima dans la norme NF X 50-845. L'objectif consiste in fine, pour la tête de réseau, à communiquer auprès des apporteurs affaires sur cette normalisation.
Changement de référentiel au sein du réseau d'AkzoNobel. Les adhérents d'Acoat Selected doivent désormais s'inscrire a minima dans la norme NF X 50-845. L'objectif consiste in fine, pour la tête de réseau, à communiquer auprès des apporteurs affaires sur cette normalisation.

Le réseau Acoat Selected a organisé au début du mois son congrès, à Marseille, où environ une centaine d'adhérents ont répondu présent (55% sur 206). Cette édition a rencontré un vif succès auprès des adhérents, car la nouvelle formule, combinant plénière, mini-salon et team buliding, a favorisé les échanges. 

Il faut dire que les carrossiers en général s'interrogent sur leur avenir. Le marché de la réparation-collision a enregistré une baisse de 16% depuis le début des années 2000 et pour 2014, la baisse de la sinistralité devrait atteindre -4%. Acoat Select annonce aussi d'ici 2020 une baisse de 20% du nombre de carrossiers, alors qu'aujourd'hui 26% des ateliers se révèlent jugés à risque.

Dans ce contexte morose, AcoatSelected joue les cartes réseau et flottes. Ainsi, Bruno Pourret, responsable du réseau, a présenté aux adhérents la norme NF X 50-845 qui devient désormais le référentiel de base pour l'enseigne. Ce changement ne devrait pas poser trop de problèmes au réseau, puisque sur les 47 critères pris en compte, 46 figurent déjà dans le label du réseau. Au final, 67% des adhérents se révèlent éligibles tout de suite. Pour décrocher le précieux sésame, les réparateurs s'appuient sur l'outil développé par la Socca, pour le compte de la Fédération des Réseaux de Carrosseries Indépendants (FRCI), moteur sur le sujet. Cette norme repose sur du déclaratif, et l'enseigne se charge de réaliser un pré-audit avant l'envoi définitif du dossier afin de s'assurer du succès de cette démarche.

"Nous espérons que l'ensemble du réseau sera sous la norme d'ici 2 à 3 ans", estime Bruno Pourret, "Cette normalisation représente un bon moyen d'être plus compétitif demain et de revaloriser la qualité et le savoir-faire de nos adhérents." Et plus particulièrement aux yeux des apporteurs d'affaires, assureurs et surtout flottes et courtiers. "Nous cherchons avant tout à accentuer la recherche de rentabilité plus que les volumes", certifie le responsable. D'ailleurs le réseau vient de signer un partenariat avec le loueur Parcours. Ce dernier dispose déjà de quelques ateliers dans ses plus grosses agences, basées près des grands pôles urbains. Mais il compte sur le réseau Acoat Selected pour assurer les prestations sur les zones où il ne peut agir directement. 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle