S'abonner
Carrosserie

Glasurit entre chez les pros par passion

Publié le 2 février 2012
Par Frédéric Richard
< 1 min de lecture
Après la signature d'un mécénat avec le Musée de l'Automobile Schlumpf à Mulhouse, ce sont tous les collectionneurs et leurs réparateurs que le fabricant de peinture veut séduire avec ses solutions.
Fabien Boschetti, responsable des ventes France de Glasurit, vante le partenariat établi avec la FFVE et son président Claude Delagneau.
Fabien Boschetti, responsable des ventes France de Glasurit, vante le partenariat établi avec la FFVE et son président Claude Delagneau.

Fabricant reconnu pour la qualité de ses produits de peinture automobile, Glasurit signait cette semaine un accord de partenariat avec la Fédération française de véhicule d'époque (FFVE), en ouverture du salon Rétromobile, vitrine française de l'automobile de collection.

La Fédération regroupe depuis 40 ans les clubs de voitures anciennes français et recense les divers professionnels et services en lien avec les amateurs. La Fédération est également l'interlocuteur unique des administrations pour délivrer les attestations nécessaires à la fourniture des cartes grises de collection. Par ce partenariat, Glasurit ouvre à tous les adhérents de la FFVE sa base de 200 000 coloris appliqués sur des véhicules fabriqués entre 1904 et 1980, le "CCC" (Classic Car Colors). Cette base regroupe les formules utilisées par chaque constructeur annuellement, avec la dénomination du constructeur, le code et la formule réalisée avec des produits Glasurit.
"Nous voyons plusieurs intérêts dans ce partenariat. En premier lieu, les produits sont valorisés par la promotion que peut en faire la communauté de la voiture de collection, fière de la qualité de ses véhicules et soucieuse de la longévité de leur objet de collection", précise Fabien Boschetti, responsable national des ventes Glasurit.

Une seconde étape va permettre à Glasurit de développer un label de qualité, le réseau "Classic Car Glasurit", chez ses utilisateurs carrossiers. Ceux-ci vont pouvoir adopter une identification et être recensés comme spécialistes locaux de la réparation et de la restauration de véhicules de collection.
Par cette signature, c'est une population de 150 000 collectionneurs qui s'ouvre au fabricant de peinture, représentant près de 600 000 véhicules.
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle