S'abonner
Assurances

La FFA change de nom et se prépare pour l’élection présidentielle

Publié le 10 janvier 2022
Par Florent Le Marquis
2 min de lecture
La Fédération française de l’assurance (FFA) adopte un nouveau nom d’usage, "France Assureurs", et lance une plateforme dédiée. Elle est destinée à recueillir de nombreuses propositions en vue des élections présidentielle et législative.
Qui dit nouveau nom dit nouvelle identité visuelle.
Qui dit nouveau nom dit nouvelle identité visuelle.

Depuis maintenant un an, la Fédération française de l’assurance (FFA) a entamé un processus de transformation, avec un leitmotiv : "Mobiliser toutes les énergies de l’assurance pour faire avancer la société en confiance". Dans cette lignée, et dès ce début d’année 2022, elle dévoile son nouveau nom d’usage :  "France Assureurs". Une appellation nouvelle accompagnée d’une identité visuelle spécifique, qui reprend en partie son leitmotiv.

Ce nom se veut plus lisible et repérable, et sert de base pour le nouveau site internet lancé en parallèle : franceassureurs.fr. Celui-ci se veut simple d’accès pour tous les publics et relaye les actions, les propositions et les publications de France Assureurs. Aussi, ce site héberge une plateforme mise en place en vue des élections présidentielle et législative des prochains mois.

Des propositions en vue de la présidentielle

Cette plateforme recueillera des propositions alors que l’assurance est au cœur des enjeux de société et sera sans doute un sujet majeur des débats. Chaque citoyen est invité à partager ses idées et à réagir à celles déjà mises en ligne. France Assureurs a déjà publié trois livres blancs : le premier sur la réforme du système de santé, le deuxième sur le financement de la dépendance, et le troisième, en tout début d’année, sur les moyens de réussir la transition écologique et de renforcer la résilience face aux défis climatiques.

A lire aussi : Cop26 : la FFA affiche son intérêt pour la Piec

"Notre métier d’assureur recouvre trois dimensions : protéger nos concitoyens, financer l’économie réelle tout en étant un employeur de référence", affirme Florence Lustman, présidente de France Assureurs. "Nous voulons porter la voix des assureurs dans tous les grands débats qui traversent la société française : la santé et la dépendance, la relance économique, la nécessaire transition écologique liée au réchauffement climatique. L’assurance n’est pas un monde à part, elle est au cœur du quotidien de nos concitoyens."

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle