S'abonner
Carrosserie

R-M facilite le recyclage de reliquats de peinture

Publié le 21 février 2022
Par Mohamed Aredjal
< 1 min de lecture
R-M poursuit sa révolution technologique et écologique avec l’Amplifier A 2560. Inédit sur le marché de la réparation-carrosserie, ce produit permet de recycler les reliquats de peinture avec le double avantage d’éviter les pertes et les déchets.
L’Amplifier A 2560 d’Agilis est recommandé pour les éléments neufs en cataphorèse, les anciens fonds et les plastiques apprêtés en système
L’Amplifier A 2560 d’Agilis est recommandé pour les éléments neufs en cataphorèse, les anciens fonds et les plastiques apprêtés en système "mouillé sur mouillé". ©R-M

Lancée en septembre 2020, la gamme Agilis de la marque R-M s’étoffe. Le fabricant de peinture annonce en effet la commercialisation de l’Amplifier A 2560, un produit hydrodiluable et teintable avec les bases Agilis. Particularité de cette nouvelle solution : elle permet de recycler les reliquats de bases des applications précédentes, habituellement jetés. R-M évite ainsi la perte de produit tout en réduisant les déchets.

Associé au reste de peinture et à un durcisseur, l’Amplifier A 2560 peut être utilisé en tant que sous-couche sur des éléments neufs mais aussi en tant que coloris pour la mise en peinture de l’intérieur des capots. Ces opérations ne nécessitent aucune étape de ponçage. De plus, si on ajoute l’extrême rapidité de séchage, le peintre peut espérer réduire 55 % de la durée totale moyenne d’une réparation.

"Ce produit de spécialité inédit sur le marché, offre aux carrossiers un gain de temps non négligeable. Là où une application classique nécessite 45 minutes, avec l’Amplifier A 2560, elle n’en prend plus que 15. Un gain de temps sur les réparations qui va permettre aux carrossiers d’atteindre des records de productivité avec des performances techniques augmentées", explique Thierry Leclerc, responsable du département technique Europe de l’Ouest du groupe BASF.

R-M précise que l’Amplifier A 2560 garde toutes les propriétés initiales des peintures, en matière de facilité d’application, de rapidité de séchage et de qualité de finition. Les bénéfices produits restent les mêmes en agissant sur les temps de réparation et la consommation d’énergie. Au même titre que les autres produits de la gamme Agilis, sa teneur en COV reste faible, avec moins de 250 g/litre, et bien en dessous de la jauge réglementaire, fixée à 420 g/litre.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle