S'abonner
Non classé

Agra : "la dynamique s'installe"

Publié le 5 décembre 2013
Par Clotilde Chenevoy
< 1 min de lecture
Selon Yohann Allaman, directeur marketing, l'Agra engrange de bons résultats, gagnant de nouveaux clients, grâce à son statut de groupe indépendant ainsi qu'à sa nouvelle organisation interne et sa plate-forme de 18 000m².
Selon Yohann Allaman, directeur marketing, l'Agra engrange de bons résultats, gagnant de nouveaux clients, grâce à son statut de groupe indépendant ainsi qu'à sa nouvelle organisation interne et sa plate-forme de 18 000m².
Selon Yohann Allaman, directeur marketing, l'Agra engrange de bons résultats, gagnant de nouveaux clients, grâce à son statut de groupe indépendant ainsi qu'à sa nouvelle organisation interne et sa plate-forme de 18 000m².

L'Agra, mené par André Brutinel, compte environ 70 adhérents. Un chiffre encore restreint précise Yohann Allaman, mais qui tend à augmenter. "Une dynamique s'est installée, assure le responsable, pour deux raisons. D'une part, l'indépendance affichée, revendiquée et réelle du groupement par rapport à la concurrence, qui attire. D'autre part, grâce à l'organisation intrinseque et la logistique, qui ont été améliorées." Donc, même si changer de panneau reste difficile pour un grossiste, c'est possible. 

"Et les distributeurs qui nous rejoignent ne le font pas par dépit, mais bien parce qu'ils trouvent en l'Agra un groupement avec une structure légère, des conditions d'achats d'intéressantes ou encore une politique de redistribution des RFA attractive", poursuit Yohann Allaman.

En effet, le groupement s'est doté d'une plate-forme de 18 000 m² avec un picking robotisé, digne des entrepôts des équipementiers. L'Agra s'appuie d'ailleurs sur cet outil pour communiquer auprès de ses clients et surtout ses prospects. "Ils se montrent très surpris quand ils viennent visiter le site de Meyzieu, explique Yohann Allaman. Nous commençons à susciter de l'intérêt. Nous restons cependant très humbles, car nous sommes loin des leaders du secteur. Notre objectif consiste à apporter à nos clients, souvent des distributeurs de taille modeste, des services pour les aider à se développer. Nous souhaitons conserver une certaine proximité et nos adhérents y sont sensibles."

Du côté des garages, le réseau Proximeca a bénéficié d'une cure de jouvence. Laissés à l'abandon ces dernières années, l'offre, les outils de communication et de marketing ont été revus. Un travail payant puisque le réseau a doublé, atteignant 65 points de service. Une fois encore, Yohann Allaman reste humble, précisant qu'il est facile de progresser avec une enseigne quasi inexistante. L'objectif consiste à atteindre 150 à 160 garages Proximeca d'ici deux ans. 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle