S'abonner
Non classé

Automechanika 2012, le bilan

Publié le 20 septembre 2012
Par Frédéric Richard
< 1 min de lecture
Automechanika, le salon international de Francfort a fermé ses portes le 16 septembre 2012, sur un record en termes d’exposants, mais un nombre de visiteurs en retrait.
Automechanika, le salon international de Francfort a fermé ses portes le 16 septembre 2012, sur un record en termes d’exposants, mais un nombre de visiteurs en retrait.
Automechanika, le salon international de Francfort a fermé ses portes le 16 septembre 2012, sur un record en termes d’exposants, mais un nombre de visiteurs en retrait.

Une semaine après la fin d'Automechanika, Messe Frankfurt, son organisateur, affiche un bilan qu'il juge positif. En effet, dans un contexte de crise avéré, les exposants se sont déplacés en masse sur le salon, afin de prouver que, dans une situation difficile, ils restent présents et dynamiques. Un passage quasiment obligé, malgré les coûts engendrés, d'autant que cela permet de se démarquer de ceux qui ont jugé plus raisonnable de ne pas faire le déplacement…

En revanche, Côté visiteurs, il semblerait que les difficultés économiques aient fait plus de dégâts. Toutes proportions gardées, le salon enregistre environ 5 000 visites de moins, affichant 148 000 entrées cette année. Un chiffre néanmoins satisfaisant, puisque les exposants présents admettent volontiers avoir fait un beau salon (à 70 %) - comprenez du business additionnel - comme nous l'ont confirmé Texa, Delphi, NTN SNR, Schaeffler, febi Group… Moins de contacts donc, mais plus qualifiés. Une tendance également liée à la teneur même des visiteurs, puisque l'organisation d'Automechanika avance que les professionnels originaires d’Europe de l’Est et de Russie, très dynamiques économiquement, ont augmenté, au détriment de ceux issus des pays de l’UE.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle