S'abonner
Non classé

Bilan du contrôle technique 2011

Publié le 22 mars 2012
Par Frédéric Richard
< 1 min de lecture
Comme chaque année, l’Utac-OTC publie les résultats d’une année de contrôles, baromètre de la profession de contrôleur et révélateur de l’état du parc.
Comme chaque année, l’Utac-OTC publie les résultats d’une année de contrôles, baromètre de la profession de contrôleur et révélateur de l’état du parc.
Comme chaque année, l’Utac-OTC publie les résultats d’une année de contrôles, baromètre de la profession de contrôleur et révélateur de l’état du parc.

En 2011, sur 21,11 millions de visites au contrôle technique, 21,31 % se sont vu refuser la précieuse vignette au premier essai. Un chiffre qui représente une hausse de 0,15 % du taux de prescription de contre-visites. Comme en 2010, l’éclairage et la signalisation arrivent en tête des défauts constatés, avec 10 % de contre-visites. Viennent ensuite la liaison au sol pour 9,33 % et le freinage pour 6,6 %. Par ailleurs, depuis le début de l’année 2011, les installations GPL étaient dans le collimateur de Bruxelles. Dans les faits, sans surprise, les anomalies ont été nombreuses ! La fonction “gaz” a représenté pas moins de 37, 09 % des contre-visites sur les véhicules concernés. Les défauts les plus fréquents étant, bien sûr, la date dépassée de l’épreuve du réservoir ou le non-fonctionnement du système.

L’autre nouveauté de 2011 était l’anomalie concernant le numéro d’identification du véhicule, notamment en cas de non-concordance avec celui inscrit sur la carte grise. Dans les faits, plus de peur que de mal, puisque l’ensemble des altérations ayant trait à la fonction identification dépassent à peine 1 % si l’on retire la détérioration de la plaque d’immatriculation, qui existait déjà.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle