S'abonner
Non classé

Bonus écologique : une nouvelle donne

Publié le 11 septembre 2012
Par La Rédaction
< 1 min de lecture
Les nouveaux barèmes concernent tous les types de motorisations et s’appliquent aussi bien à des personnes physiques qu’à des personnes morales.
Les nouveaux barèmes concernent tous les types de motorisations et s’appliquent aussi bien à des personnes physiques qu’à des personnes morales.
Les nouveaux barèmes concernent tous les types de motorisations et s’appliquent aussi bien à des personnes physiques qu’à des personnes morales.

Les professionnels de l’automobile doivent composer avec une nouvelle règle du jeu depuis la fin juillet. Cette période marque la date d’entrée en application de nouveaux bonus écologiques. Ceux-ci ont été présentés à la fin juillet par Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils instituent des aides aux montants non négligeables. Le bonus à l’achat de véhicules électriques ou émettant moins de 20 g de CO2/km passe de 5 000 à 7 000 euros.

Les véhicules hybrides rejetant moins de 110 g de CO2/km peuvent bénéficier d’une aide maximale de 4 000 euros (avec un minimum de 2 000 euros). Cela représente le double par rapport à ce qui était en vigueur entre le 1er janvier et le 31 juillet.

Les hybrides rechargeables ne sont pas défavorisés pour autant. L’aide pour des véhicules émettant de 21 à 50 g de CO2/km a été fixée à 5 000 euros (4 500 euros entre 51 et 60 g de CO2/km). Elle s’élève à 550 euros pour les modèles qui émettent de 61 à 90 g de CO2/km (400 euros auparavant) et à 200 euros pour ceux qui rejettent de 91 à 105 g de CO2/km (100 euros entre le 1er janvier et le 31 juillet).
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle