S'abonner
Non classé

Bosch achète, vend, recrute, innove !

Publié le 26 janvier 2012
Par Frédéric Richard
2 min de lecture
Depuis la fin de l'année dernière, l'équipementier allemand affiche un dynamisme effréné.
Depuis la fin de l'année dernière, l'équipementier allemand affiche un dynamisme effréné.
Depuis la fin de l'année dernière, l'équipementier allemand affiche un dynamisme effréné.

En janvier dernier, Bosch fait son entrée sur le marché des onduleurs, en rachetant le Hollandais Voltwerk Electronics, spécialisé dans la gestion électrique, notamment pour les installations photovoltaïques. Une opération qui renforce la stratégie de développement de Bosch dans les énergies renouvelables et l'électro-mobilité.

Dans la foulée, lors du salon Solutrans, l'équipementier allemand annonce son intention de dupliquer sa stratégie Parts and Bytes au monde du PL et du VUL. Bosch a d’ailleurs débauché Sonia Benna chez Valeo, une manager qui dispose déjà de plusieurs années d’expérience dans le domaine. Les objectifs sont clairs: étoffer les gammes, pour proposer un taux de couverture optimum et améliorer l'offre de services.

Quinze jours plus tard, l'Américain KPS Capital Partners rachète à Bosch une nouvelle partie de son activité freinage (Bosch Foundation Brakes), pour près de 200 millions d'euros.  Rappelons qu'en 2009, Bosch avait déjà vendu l'unité américaine de Bosch Foundation Brakes a Akebono Brake Industry. Cette nouvelle transaction montre que Bosch cherche désormais à se focaliser sur ses activités à haute valeur ajoutée, les plus profitables. Notamment le développement des systèmes de freinage intelligent, les servofreins, les commandes électroniques…

Sans oublier l'après-vente ! En effet, dernier coup d'éclat de Bosch ces jours dernier, l'équipementier s'est offert la division de services à l'après-vente automobile de SPX Service Solutions, spécialiste du diagnostic électronique, de l'analyse de gaz (Tecnotest), de la climatisation (Robinair), et des chaînes de contrôle technique. L'Allemand deviendrait ainsi rien moins que le leader mondial de ce secteur, devant son concurrent américain Snap'On.

Pour Bosch, l'acquisition de SPX Service Solutions permet également de rentrer sur les marchés nord-américain et asiatique, où l’équipementier est encore peu présent. En Europe, SPX Service Solutions est fournisseur de solutions de diagnostic pour plusieurs constructeurs automobiles, dont Renault. Thierry Leblanc, responsable de l’activité aftermarket en France, voit dans cette acquisition le renforcement mutuel des compétences et des domaines commerciaux, Bosch ayant une grande connaissance de fournisseur des constructeurs et SPX Service Solutions étant un spécialiste du diagnostic pour ces marques.
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle