S'abonner
Non classé

Bosch EPS 200 : éminemment spécialisé

Publié le 24 mai 2012
Par Jean-Marc Felten
3 min de lecture
Si les circuits électroniques des systèmes d’injection sont surveillés par les appareils de diagnostic et le circuit hydraulique contrôlé par des coffrets spécifiques, l’injecteur doit être confié à un spécialiste de la rénovation, même pour un contrôle. Sauf si l’on dispose d’un banc individuel.
Banc de contrôle simplifié en travaillant injecteur par injecteur, l’EPS200 conviendra particulièrement à une structure de taille réduite, avec la même précision que les gros bancs spécialisés.
Banc de contrôle simplifié en travaillant injecteur par injecteur, l’EPS200 conviendra particulièrement à une structure de taille réduite, avec la même précision que les gros bancs spécialisés.

Bosch a présenté le banc de contrôle pour injecteurs common rail en 2006, sur le salon Automechanika. Ce banc propose les fonctionnalités nécessaires à la rénovation des injecteurs, mais reste économique, en étant spécifique à un type de pièce et par un contrôle pièce par pièce.

Prise en main

Difficile de prendre en main le banc EPS 200 dans un atelier classique, en raison de l’encombrement et du poids de l’appareil, même s’il reste compact pour un banc d’injection. De plus, le fabricant recommande l’utilisation d’une salle propre, à défaut d’être blanche, pour y implanter cet équipement en toute sécurité pour les pièces qui y transitent. L’installation requiert simplement une source électrique triphasée et une alimentation en air comprimé sec. Un établi robuste est également nécessaire pour supporter le poids conséquent de l’appareil et pour accueillir les accessoires. En complément, on peut adopter un clavier externe pour saisir plus rapidement les données clients, les annotations et faire les enregistrements. Une clé USB ou un petit disque dur ne seront pas inutiles pour mémoriser les créations de références et les rapports de mesure. A chaque mise à jour des programmes, les archives risquent en effet de disparaître.

Utilisation

A la mise en route de l’appareil, l’afficheur propose directement la page d’accueil du système de mesure. La méthode d’utilisation est intégrée sous la fonction “aide”, pour assister l’utilisateur sur les fixations des injecteurs, les branchements des connecteurs, mais également pour comprendre les différentes phases du menu de test.

Notons que la méthode de contrôle est totalement différente entre injecteurs électromagnétiques et injecteurs traditionnels. Ces derniers sont sujets à un jugement visuel de la forme du jet d’injection, bien que la procédure d’essais soit automatisée.

Pour des injecteurs de marque Delphi ou Denso, les valeurs, absentes de la base de données fournie par Bosch, peuvent être entrées manuellement ou importées d’une base en ligne spécialisée (www.refdat.net). Au terme du test, un rapport est édité, soit imprimé, soit enregistré. L’entretien est très encadré, avec un programme de contrôle et un de changement de pièces, qui garantissent des résultats fiables.

Bilan

L’EPS 200 est un équipement hors norme pour les réparateurs, alors qu’il est plébiscité dans certains réseaux de distributeurs pour être à disposition du comptoir de vente et vérifier, dès leur arrivée, les injecteurs retournés par les réparateurs. Associé à un bac de nettoyage par ultrason, il permettra de sauver des pièces.

Pour voir plus de photos, cliquer ici.

-------------
Fiche d’identité

Fabricant  - Marque
Bosch
Pays d’origine
Allemagne
Distribution France : Robert Bosch France
Site Internet : www.bosch.fr
Fiche technique
EPS 200
Fonctions de l’appareil :
Banc de contrôle des injecteurs common rail
Tension : triphasé 400 V (ou 200 V)
Puissance nominale de fonctionnement : 4,2 kW
Pression d’air comprimé : 5 à 8 bars
Norme de protection : IP34
Température de service : 0 à 40 °C
Température ambiante idéale (précision de la mesure) : 1 à 35 °C
Contenance d’huile d’essais : 7 l
Caractéristiques physiques
Dimensions (H x L x P) : 580 x 560 x 780 mm
Poids : 156 kg (112 kg hors huile)
Niveau sonore : 71,5 à 84,1 dB(A)
Tarifs  (HT)
EPS 200 Evolution 400V : 25 663 €
comprend test tous injecteurs Bosch, kit CRIN, Delphi et Denso, sauf piézo.
Abonnement mises à jour : 116 €
Mise à jour Test Data : 315 € / an

------------
Notre avis

TOP
+++ Complémentaire au diag hydraulique et électronique
+++ Fonctionnement simple et rapide
++ Utilisable sur common rail et injecteurs mécaniques
++ Fonctionnement automatisé
FLOP
-- Coût élevé à l’achat
-- Ne convient pas aux injecteurs piézo
-- Impose une maintenance rigoureuse
- Nécessite un emplacement dédié

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle