S'abonner
Non classé

Calendrier Pirelli 2012 : la Corse en toile de fond

Publié le 18 janvier 2012
Par Marc David
2 min de lecture
Confiée à Mario Sorrenti, premier photographe italien appelé à contribuer à l’histoire d’un objet devenu un véritable culte, la 39e édition de "The Cal" adopte la Corse et ses âpres paysages pour mettre en valeur mannequins et autres actrices.
Confiée à Mario Sorrenti, premier photographe italien appelé à contribuer à l’histoire d’un objet devenu un véritable culte, la 39e édition de
Confiée à Mario Sorrenti, premier photographe italien appelé à contribuer à l’histoire d’un objet devenu un véritable culte, la 39e édition de "The Cal" adopte la Corse et ses âpres paysages pour mettre en valeur mannequins et autres actrices.

Après le voyage 2011 de Karl Lagerfeld dans l’univers des divinités gréco-romaines, la 39e édition du calendrier Pirelli a choisi l’Ile de Beauté pour mettre sur le devant de la scène ses mannequins dénudés. Plus précisément, l’édition 2012 de "The Cal" met en scène neuf mannequins et trois actrices par le biais de vingt-cinq images, dont dix-huit clichés en noir et blanc et sept en couleurs. Ceux-ci sont l’œuvre de Mario Sorrenti, premier photographe italien appelé à contribuer à l’histoire d’un objet devenu désormais culte. Napolitain de naissance, mais New-yorkais d’adoption, Sorrenti à mis à profit la Corse et ses âpres paysages pour donner naissance à "swoon" (ou l’extase saisi par les images). L’artiste explique : "La relation intense qui se crée entre le photographe et sa muse représente l’essence permettant de susciter un puissant dialogue esthétique qui aboutit à la sublimation de la beauté naturelle. En réalisant "The Cal", j’ai appréhendé les sujets de mes clichés en établissant un lien simple, intime et réel, me permettant de transférer la pureté aux images. Dans swoon, j’ai donc mis les corps en contact direct avec la nature, qui les accueille comme s’ils étaient son prolongement, dans une série d’images où la pierre et les rochers, la terre et les troncs d’arbre, le ciel et la mer se transforment en des scénographies qui reçoivent les corps." Parmi les douze protagonistes de cette édition figurent notamment, côté mannequins, la Brésilienne Isabeli Fontana (apparue dans les éditions 2003, 2005, 2009 et 2011 du calendrier Pirelli), la Russe Natasha Poly (présente dans l’édition 2011 de Kark Lagerfeld) ou encore les Néerlandaises Saskia de Brauw et Lara Stone (immortalisées par Peter Beard en 2009 et par Karl Lagerfeld en 2011). Quant aux actrices, il s’agit de l’Ukrainienne Milla Jokovich (présente dans l’édition 1998 de Bruce Weber), de l’Italienne Margareth Madé et de la Japonaise Rinko Kikuchi.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle