S'abonner
Non classé

Chevrolet Volt

Publié le 19 septembre 2013
Par Jean-Marc Felten
< 1 min de lecture
Entièrement conçues autour d’un concept de voiture électrique à prolongateur d’autonomie, la Chevrolet Volt, et sa cousine jumelle Opel Ampera, sont des modèles marginaux dans le paysage automobile. Rechargeables sur une prise électrique domestique, elles n’en possèdent pas moins un moteur thermique qui peut les propulser en renfort du moteur électrique. La batterie de 400 V implantée entre les sièges donne suffisamment d’énergie pour assurer 50 à 60 km en mode exclusivement électrique. Il se vend très peu de ces véhicules, et leur entretien requiert l’habilitation et l’équipement pour travailler sur les véhicules électriques. Pour autant, sa partie mécanique, moteur, transmission et châssis, sont très traditionnels.
Entièrement conçues autour d’un concept de voiture électrique à prolongateur d’autonomie, la Chevrolet Volt, et sa cousine jumelle Opel Ampera, sont des modèles marginaux dans le paysage automobile. Rechargeables sur une prise électrique domestique, elles n’en possèdent pas moins un moteur thermique qui peut les propulser en renfort du moteur électrique. La batterie de 400 V implantée entre les sièges donne suffisamment d’énergie pour assurer 50 à 60 km en mode exclusivement électrique. Il se vend très peu de ces véhicules, et leur entretien requiert l’habilitation et l’équipement pour travailler sur les véhicules électriques. Pour autant, sa partie mécanique, moteur, transmission et châssis, sont très traditionnels.
Entièrement conçues autour d’un concept de voiture électrique à prolongateur d’autonomie, la Chevrolet Volt, et sa cousine jumelle Opel Ampera, sont des modèles marginaux dans le paysage automobile. Rechargeables sur une prise électrique domestique, elles n’en possèdent pas moins un moteur thermique qui peut les propulser en renfort du moteur électrique. La batterie de 400 V implantée entre les sièges donne suffisamment d’énergie pour assurer 50 à 60 km en mode exclusivement électrique. Il se vend très peu de ces véhicules, et leur entretien requiert l’habilitation et l’équipement pour travailler sur les véhicules électriques. Pour autant, sa partie mécanique, moteur, transmission et châssis, sont très traditionnels.

Pour lire la suite, cliquer ici.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle