S'abonner
Non classé

Claude Schoettlé

Publié le 13 mars 2014
Par La Rédaction
2 min de lecture
Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de Claude Schoettlé, ancien dirigeant de la société Gustave Schoettlé à Sausheim, survenu le 22 janvier dernier à Mulhouse à l’âge de 83 ans. Ses obsèques ont été célébrées le 25 janvier.
Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de Claude Schoettlé, ancien dirigeant de la société Gustave Schoettlé à Sausheim, survenu le 22 janvier dernier à Mulhouse à l’âge de 83 ans. Ses obsèques ont été célébrées le 25 janvier.
Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de Claude Schoettlé, ancien dirigeant de la société Gustave Schoettlé à Sausheim, survenu le 22 janvier dernier à Mulhouse à l’âge de 83 ans. Ses obsèques ont été célébrées le 25 janvier.

Après le lycée et le service militaire, Claude Schoettlé entre au début des années 50 dans l’entreprise familiale, fondée par son père Gustave en 1921 et un associé Fernand Helfer. Les deux associés se séparent en 1946. Après le départ en retraite de Gustave, Claude travaille au côté de son frère le regretté Raymond Schoettlé. Les deux frères se sont répartis les tâches : au premier Claude le commercial, les achats et les ventes et au second Raymond la direction de l’entreprise et la stratégie.

A ce titre, Raymond s’investira aussi au plan politique en étant le président fondateur de Grofran en 1979 et en accompagnant Jean Maurus au sein du Bureau Fédéral de la Feda de 1978 à 1982. Après le décès de Raymond Schoettlé en 1985, c’est Claude, à la fois solitaire et discret, qui reprend les rênes de l’entreprise mais sans s’investir au niveau de la FEDA.

Il sera néanmoins un membre influent de l’Amicale de Grossistes Français (AGF) puis de Grofran. Homme malicieux et ayant un grand sens de l’humour, il sera aussi très proche de Jean Maurus et des jeunes pousses de la profession des années 80. Pour certains d’entre eux, il fut au sein de l’AGF et de Grofran un père spirituel. En fin de carrière et avant de prendre sa retraite en 1992, il cède en 1989 son entreprise au groupement Autodistribution. Les Ets G. Schoettlé, à la double vocation automobile et surtout industrielle, ont été de nouveau cédé en 2013 à deux entreprises du même groupement de la région : à la société AD Alsace Electro Diesel pour le site de AD Schoettlé implanté dans le Bas Rhin et à la société AD Grandblaise et Leroy pour le siège historique de Mulhouse.

La FEDA adresse les condoléances de la profession à son épouse, à ses deux enfants et à ses cinq petites filles.

Ceux qui ont connu Claude Schoettlé adresseront des messages de sympathie à son épouse :
Madame Claude Schoettlé, 34, rue du Chant des Oiseaux - 68100 – Mulhouse.
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle