S'abonner
Non classé

Delticom complète l'étiquetage des pneus

Publié le 20 septembre 2012
Par Axel Abadie
< 1 min de lecture
Se basant sur les résultats d'une étude menée auprès de 40 000 clients, le distributeur allemand de pneumatiques lance un outil d'évaluation des pneus : le DEX.
Le dépôt-logistique de Delticom, établi à Hanovre.
Le dépôt-logistique de Delticom, établi à Hanovre.

Il s'agit d'un index mettant en perspective les trois critères du futur étiquetage, avec l'importance que leur accordent les consommateurs.
Dans un peu plus d'un mois, le 1er novembre, le nouvel étiquetage des pneus produits après le 1er juillet 2012 va faire son apparition. Les critères de résistance au roulement et d'adhérence sur sol mouillé sont évalués et le bruit de roulement extérieur quantifié. Rainer Binder, PDG de Delticom, qui distribue des pneumatiques en France, notamment via le site 123pneus.fr, regrette que la législation européenne n'ait retenu que ces trois critères. "Personne ne pense que c'est suffisant", indique-t-il lors d'une présentation au siège d'Hanovre.

Delticom a donc conduit une étude auprès de 40 000 clients, via ses différentes boutiques en ligne. Disposant de 10 points à attribuer, le consommateur a pu noter chaque critère. Il apparait alors que la sécurité est bien plus importante que les économies potentielles. En effet, la tenue sur sol mouillé est la classification la plus décisive dans l'acte d'achat. Sur la base de ces résultats, le pneumaticien a créé un index de classement, le DEX. Sous forme d'étoiles (jusqu'à 5), il est une combinaison des valeurs de l'étiquetage avec la valeur relative accordée à ces critères, par les automobilistes interrogés.

Une assistance supplémentaire pour le client, à défaut de ne pouvoir donner des informations sur d'autres critères objectifs, sans aller à l'encontre de la loi.

Delticom considère cependant que, pour les pneus hiver, les critères de l'étiquetage sont trop décalés des conditions de roulage, pour donner une estimation fiable de leur qualité. "Il faut que le consommateur consulte les essais effectués par les associations d'automobilistes. L'étiquetage ne suffit pas pour le pneu hiver", tranche Rainer Binder. Le DEX n'y est donc pas appliqué.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle