S'abonner
Non classé

Denso améliore son service aux pros

Publié le 19 avril 2012
Par Clotilde Chenevoy
2 min de lecture
L’implantation d’un stock en France marque une nouvelle évolution pour le développement de l’activité après-vente de Denso Aftermarket.
Denso a construit une usine près de Tanger pour accompagner le site de Renault/Dacia. Il fournit par exemple des composants pour la Dacia Lodgy.
Denso a construit une usine près de Tanger pour accompagner le site de Renault/Dacia. Il fournit par exemple des composants pour la Dacia Lodgy.

Denso a pris de nombreux contrats en première monte, et ces véhicules commencent à arriver en rechange indépendante. Pour l’équipementier, il est désormais important que les réparateurs qui voient les pièces Denso sous le capot sachent que l’offre est disponible chez leurs distributeurs.

Dans cette optique, le spécialiste de la climatisation améliore son service aux clients en installant en France un stock central pour distribuer l’ensemble de la gamme thermique, soit plus de 3 000 références pour 17 familles de produits. Le magasin sera alimenté toutes les semaines par le nouveau hub européen construit en Italie, qui bénéficie d’un stockage automatique.

Une livraison à J + 1

Avec le site logistique français, l’équipementier livre désormais ses clients en J + 1 et ses produits sont disponibles de suite au comptoir pour les professionnels de l’Ile-de-France. “Nous apportons un service pour des produits qui sont mal stockés car ils restent très liés à la saisonnalité”, précise Hervé Moreau, directeur marketing de Denso France.

Afin de travailler pleinement le marché de la climatisation, les stations de climatisation se rajoutent au catalogue de l’équipementier. Les tarifs de la machine sont actuellement à l’étude, mais ils devraient suivre la même philosophie que les pièces : la bonne qualité au bon prix. Ce produit est fabriqué par la société CTR, un producteur italien de stations, qui distribue également ses produits. Denso l’a rachetée en 2010, et fait aujourd’hui jouer les synergies. Un service SAV accompagnera la commercialisation des stations.

Les 1 000 m2 de stockage restent pour l’heure sous-exploités car l’équipementier compte rapidement mettre à disposition de la rechange des pièces techniques, la deuxième activité de Denso étant la gestion moteur. Hervé Moreau souligne que, pour ces projets, “le timing n’est pas établi, mais la ligne est tracée”. L’équipementier planche également sur un programme de réparation certifiée, afin de proposer une alternative économiquement valable pour les véhicules anciens, notamment les compresseurs.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle