S'abonner
Non classé

Des ateliers de rénovation d’injecteurs Continental VDO

Publié le 17 octobre 2013
Par Jean-Marc Felten
3 min de lecture
Lancée dans le Groupe Laurent à Saint-Etienne, la rénovation des injecteurs piézo-électriques est proposée par 15 centres en France.
Un rapport de passage au banc accompagne chaque injecteur rénové.
Un rapport de passage au banc accompagne chaque injecteur rénové.

La rénovation des injecteurs pour systèmes d’injection common rail est une préoccupation des fabricants de systèmes. Les techniciens de Continental VDO ont longuement mûri leurs procédures pour assurer à la réparation une qualité à la hauteur des performances supérieures des injecteurs piézo-électriques.

15 ateliers agréés par Continental VDO

A la clé, la remise en état, chaque année, de milliers d’injecteurs pour répondre aux besoins de réparation des common rails. Bien sûr, les partenaires des autres équipementiers, qui détiennent déjà un savoir faire dans le domaine, sont les premiers intéressés par la rénovation des injecteurs Continental VDO.

7 étapes de rénovation

Cela commence par la récupération des injecteurs d’origine, qui sont triés très soigneusement pour éviter tout risque de mauvais remontage : pièces marquées, écrous usés, ou corrosion trop importante sont mis au rebut. Vient ensuite un contrôle électrique de l’actuateur piézo-électrique, résistance, conductivité et test de court-circuit. Mais la fiabilité du bloc piézo-électrique est suffisante pour que beaucoup de pièces soient acceptées à ce stade. Il est impossible de remplacer la partie de déclenchement de l’injection piézo-électrique. L’injecteur fait l’objet d’un rinçage complet puis d’un nettoyage minutieux aux ultrasons. Toujours rempli d’huile de rinçage et de test, il est bouchonné en attendant le remplacement des pièces d’usure.

Une méthode hors poussières

L’opération la plus délicate est également la plus rapide. Dans la salle hors poussière, un poste de travail est équipé très sobrement d’une tour de démontage et montage calibrée pour accueillir spécialement l’injecteur nouveau. Le nez d’injecteur est remplacé par une pièce neuve. La bride de serrage est replacée et serrée dynamométriquement au couple et angle à la clé électronique, gage de fiabilité, à 2 ou 3 % près. La pièce est bouchonnée, puis passée au banc.

Pour réaliser ces opérations, il est indispensable de travailler dans des locaux dépollués de toute poussière. Un trou d’injecteur est d’un diamètre très inférieur à celui d’un cheveu, le moindre défaut peut détériorer l’injection et provoquer des dysfonctionnements importants du moteur. La pression est donc plus importante dans le local qu’à l’extérieur, l’air qui est pulsé est intensément filtré et toutes les parties à risques (murs, établis, gaine d’aspiration et de mise en pression…) sont traitées antistatiques. L’atelier que nous avons visité à Saint-Etienne, chez le distributeur Laurent, répond à plusieurs normes de propreté et de réalisation (ISO-8), qui garantissent un haut niveau d’excellence. Le local de traitement de l’air et le système de gaine sont tels que la salle de réparation est comme une enclave dans le bâtiment, enserrée dans les conduits.

La production devrait progresser au rythme de l’arrivée de nouveaux véhicules équipés. Aujourd’hui, un parc de plusieurs dizaines de millions d’injecteurs circule, un potentiel d’activité non négligeable.

--------------
Le Groupe Laurent se mobilise sur l’injection

Un des plus puissants distributeurs en France, avec des livraisons partout sur l’Hexagone, Laurent concentre ses moyens en rénovations injection sur Saint-Etienne. Pour répondre à la demande des équipementiers, c’est une surface de 800 m2 qui a été gagnée pour construire un bâtiment dédié. La salle de l’échange des pièces d’usure et les bancs de contrôle sont en norme ISO-8, avec entrée et sortie distinctes, sas de décontamination et limitation de la présence de toute poussière. “Nous avons l’objectif de produire plus de 25 000 pièces rénovées chaque année dans ce nouvel atelier, revendique Vincent Laurent, président du groupe éponyme. Le site est le premier en Europe à répondre à la très stricte norme ISO-8.”

Cinq bancs de toutes les marques reconnues par les équipementiers sont utilisés. Aujourd’hui, seuls les injecteurs Denso ne font pas l’objet d’une rénovation.

Plusieurs ateliers de réparation et de mise au point Diesel sont répartis dans les sites du distributeur. Saint-Etienne possède l’originalité de proposer aux réparateurs des services d’assistance technique sur site, tels que du diagnostic ou plus simplement l’extraction des injecteurs dans la culasse moteur en place, qui rassurent le réparateur généraliste local.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle