S'abonner
Non classé

Eric Besson : "Equip Auto est la vitrine mondiale de l'industrie automobile française"

Publié le 14 octobre 2011
Par Marie Diemer
< 1 min de lecture
Eric Besson, le ministre chargé de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique auprès du ministre de l'Economie a inauguré le salon Equip Auto en fin de matinée. Il a, entre autres, annoncé les barèmes de bonus-malus sur l'achat de véhicules neufs.
Eric Besson, le ministre chargé de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique auprès du ministre de l'Economie a inauguré le salon Equip Auto en fin de matinée. Il a, entre autres, annoncé les barèmes de bonus-malus sur l'achat de véhicules neufs.
Eric Besson, le ministre chargé de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique auprès du ministre de l'Economie a inauguré le salon Equip Auto en fin de matinée. Il a, entre autres, annoncé les barèmes de bonus-malus sur l'achat de véhicules neufs.

Après avoir remercié Claude Cham, président d'Equip Auto 2011, de son invitation, Eric Besson, a rappelé le soutien que l'Etat apporte depuis des années à la filière automobile. Il a donc listé les aides tels que le pacte automobile, la prime à la casse, le code de la performance et de la bonne pratique... Eric Besson a également tenu à souligner l'importance que le Gouvernement attache à l'innovation, qui est "au coeur de la politique industrielle française".

Enfin, le ministe chargé de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique auprès du ministre de l'Economie, a annoncé l'ajustement du bonus-malus écologique  "nécessaire au verdissement du parc automobile français". Ainsi, les voitures, dont les émissions se trouvent entre 61g et 90g de CO2, bénéficieront de 400€ de bonus (contre 600€ annoncés en 2010) et celles situées entre 91g et 105g profiteront d'un bonus de 100€ (contre 300€ annoncés en 2010). Les véhicules, entre 106g et 140g, dits "neutres", n'auront ni bonus ni malus. Les véhicules dont le taux de dioxyde de carbone se situe entre 180g et 190g, subiront un malus de 1 300€, ceux entre 191g et 230g, connaîtront un malus de 2 300€. Enfin, le malus des véhicules qui émettent plus de 230g de CO2 se monte désormais à 3 600€.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle